AccueilLa UneNord-Kivu: Le général Jacques Ychaligonza Nduru remplace Constant Ndima!

Nord-Kivu: Le général Jacques Ychaligonza Nduru remplace Constant Ndima!

Published on

Le président Félix Tshisekedi a nommé le général YCHALIGONZA NDURU JACQUES comme gouverneur militaire du Nord-Kivu, ce mardi 04 septembre 2023 en remplacement du lieutenant-général Constant Ndima Kongba. Ce dernier a été suspendu et rappelé à Kinshasa pour consultation, suite à la répression sanglante d’une manifestation des adeptes de la secte « la Foi Naturelle Judaïque Messianique vers les Nations », qui a fait une quarantaine de morts et plusieurs blessés le 30 août à Goma.

Le général YCHALIGONZA NDURU JACQUES est le commandant du secteur opérationnel SOKOLA 2, une force des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) chargée de lutter contre les groupes armés dans le Nord-Kivu. Il a pour mission de stabiliser la province du Nord-Kivu et de sécuriser les élections prévues en décembre 2023. Il travaille en collaboration avec la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), dont il a rencontré les responsables à Goma.

Le général YCHALIGONZA NDURU JACQUES a un passé de rebelle, puisqu’il a été l’un des chefs de l’Union des patriotes congolais (UPC), un groupe armé qui a sévi dans l’Ituri entre 2002 et 2006. Il a combattu aux côtés de Thomas Lubanga et Bosco Ntaganda surnommé Terminator, deux anciens leaders de l’UPC condamnés par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il a intégré les FARDC en 2006, après avoir signé un accord de paix avec le gouvernement. Il a gravi les échelons au sein de l’armée, jusqu’à devenir général de brigade en 2019. Il est considéré comme un officier expérimenté et respecté, qui connaît bien le terrain et les enjeux sécuritaires dans l’Est du pays.

Le nouveau gouverneur militaire du Nord-Kivu devra faire face à plusieurs défis, notamment la neutralisation des groupes armés qui sèment la terreur dans la province, la restauration de la confiance entre l’armée et la population, le respect des droits humains et des libertés fondamentales, et la préparation des élections dans un climat apaisé. Il devra également répondre aux attentes des habitants du Nord-Kivu, qui aspirent à vivre dans la paix et la dignité.

La rédaction

Derniers articles

Situation des droits de l’homme à l’Est de la RDC: Une délégation de la CNDH conduite par la Commissaire Gisèle KAPINGA NTUMBA séjourne à...

Une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, CNDH, conduite par la...

Primature/ Une délégation mixte Gouvernement-Assemblée nationale attendue dans le Nord-Kivu pour voler au secours des déplacés de guerre

Kinshasa, le 27 février 2024 Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a échangé, ce mardi...

La Belgique apporte son soutien à la RDC et dénonce l’accord UE-Rwanda sur les minérais

On en sait un peu plus maintenant sur le contenu du tête-à-tête de ce...

More like this

Situation des droits de l’homme à l’Est de la RDC: Une délégation de la CNDH conduite par la Commissaire Gisèle KAPINGA NTUMBA séjourne à...

Une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, CNDH, conduite par la...

Primature/ Une délégation mixte Gouvernement-Assemblée nationale attendue dans le Nord-Kivu pour voler au secours des déplacés de guerre

Kinshasa, le 27 février 2024 Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a échangé, ce mardi...