AccueilLa UneEnseignement Maternel/ les opérateurs et encadreurs pédagogiques à l'école de formation du...

Enseignement Maternel/ les opérateurs et encadreurs pédagogiques à l’école de formation du préscolaire

Published on

Plus de deux cent opérateurs et encadreurs pédagogiques de l’enseignement préscolaire venus de toutes les provinces éducationnelles de la République Démocratique du Congo, du Congo Brazzaville et de l’Angola participent à un atelier de formation organisée à Kinshasa du 8 au 11 août 2023, dans l’anceinte du Lycée NTINU WENE dans la commune de Limete par l’agence pour la promotion de l’Enseignement(APE) et l’ORTHOKIN sous le patronage de l’inspection générale de l’EPST à travers le SERNAFOR Maternel.

En effet, cette formation vise à contribuer à la réduction des abus récurrents qui consistent à enseigner de façon prématurée aux enfants du préscolaire, les savoir destinés aux nouveaux entrants au primaire d’une part, et la répétition souvent ennuyeuse des acquis du préscolaire par les enseignants du primaire en faisant en quelque sorte une « tabula rasa » des contenus matières prévues au préscolaire d’autre part. Au fait la particularité de cette formation est qu’elle met en exergue le pont logique qui doit exister entre le pré scolaire et le primaire.

Dans son mot d’ouverture de cette formation, Madame Joséphine MABALA, Inspectrice Générale Adjointe en charge de l’enseignement maternel a tapé du point sur la planche pour préciser qu’il ne sera plus question de tolérer que le pré scolaire soit l’affaire des enseignants sous qualifiés scientifiquement, pédagogiquement et ou volontairement.

 » Aujourd’hui, l’une des compétences nécessaires aux enseignants du préscolaire est la connaissance des neurosciences. En effet, comme le dit CLOÉ FARER, l’un des membres du panel sur la pédagogie et le curriculum, la connaissance du fonctionnement du cerveau de l’enfant est essentielle pour tout enseignant et tout autre opérateur pédagogique car, il a un impact sur l’acquisition des connaissances et le développement des compétences par l’apprenant. » a-elle indiquée tout en précisant que le neurosciences permettent aux différents opérateurs pédagogiques d’améliorer les méthodes, les matériels et autres dispositifs pour un enseignant de qualité.

Pour sa part Monsieur Michel OTTO, Expert de l’Agence pour la promotion de l’enseignement et président du comité préparatoire de l’organisation Mondiale pour l’Enseignement Préscolaire(OMEP-RDC), a circonscrit cette formation en marge de la grande fête du préscolaire, qui va intervenir le samedi 12 août 2023. Celle-ci est un moment de réveil pour le préscolaire qui a selon lui moins d’accompagnateurs pour ne pas dire orphelin.
 » Nous voulons sensibiliser les uns et les autres pour se réveiller pour la promotion de ce niveau de l’enseignement » a-t-il souligné tout en soulignant que nombreux sont ceux-là qui croient que les enfants vont pour chanter, danser, jouer et c’est tout. Hors les enfants apprennent en jouant.

 » On se pose la question, nous sommes du préscolaire, mais notre Ministère s’appelle Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, alors où est la place du préscolaire? » s’est interrogé Michel OTTO qui a appelé tout le monde a la prise de conscience pour changer les choses.

Pendant quatre jours, les participants venus de plusieurs coins du pays et des pays voisins vont apprendre sur les neurosciences, la logopédie préventive, les pré-requis du préscolaire pour faciliter les apprentissages en 1ère année primaire etc.

Benoît MUDIAYI

Derniers articles

RDC : l’ONIP lance la formation du personnel avant le démarrage de l’identification des masses à partir du 01 mai prochain

L'Office national d'identification de la population (ONIP) a lancé, ce mardi, à Kinshasa, une...

RDC/Urgent: Vital Kamerhe designé candidat de l’USN à la Présidence de l’Assemblée Nationale

Sur 372 députés votants, 107 ont voté le President de l'Union pour la Nation...

Plaidoyer pour la libération des enfants en conflit avec la loi : la CNDH-RDC sollicite l’implication de 1ère présidente de la Cour d’appel de...

Kinshasa, le 23 avril 2024 La Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) de la...

More like this

RDC : l’ONIP lance la formation du personnel avant le démarrage de l’identification des masses à partir du 01 mai prochain

L'Office national d'identification de la population (ONIP) a lancé, ce mardi, à Kinshasa, une...

RDC/Urgent: Vital Kamerhe designé candidat de l’USN à la Présidence de l’Assemblée Nationale

Sur 372 députés votants, 107 ont voté le President de l'Union pour la Nation...

Plaidoyer pour la libération des enfants en conflit avec la loi : la CNDH-RDC sollicite l’implication de 1ère présidente de la Cour d’appel de...

Kinshasa, le 23 avril 2024 La Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) de la...