Latest Posts

«On ne peut pas gagner une guerre sans mettre de l’ordre dans l’armée» (Vital Kamerhe)

Reçu mardi dernier à la cité de l’Union Africaine par le président de la République pour une première fois après deux ans, Vital Kamerhe s’est confié aux médias sur ce qu’a été au cœur de leur échange de plus de 2 heures.

Selon Vital Kamerhe, cette rencontre a porté sur les défis auxquels le pays fait face, entre autres : les défis sécuritaires, alimentaires, éducationnels, sanitaires et bien d’autres.

« Nous n’avons pas seulement évoqué les défis mais nous avons évoqué la manière de le relever », s’est-il confié avant d’expliciter toutes les stratégies évoquées, plus spécifiquement sur la situation sécuritaire de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).
Ce qu’il faut pour remporter la guerre.

« On ne peut pas gagner une guerre sans mettre de l’ordre dans l’armée, on peut pas gagner une guerre sans avoir des services de renseignement, des services de sécurité qui travaillent et qui sont proactifs, qui identifient les menaces et les devances, qui donnent la vraie information aux hommes qui sont sur le terrain et au Président de la République qui est le commandant suprême pour que nous puissions gagner », a-t-il dit.

D’après le Président l’UNC, d’aucuns pensent que le Président va gagner le combat c’est-à-dire va descendre lui-même sur le terrain et commencer à tirer.

« C’est une question d’abord qui concerne l’armée qui est l’outil de défense, il faut lui donner des moyens, la vraie information c’est-à-dire les renseignements militaires, il faut l’encadrer à tous les niveaux », a affirmé le confident de F. Tshisekedi à la Présidentielle de 2018

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss