Latest Posts

Négociations gouvernement congolais-groupes armés, le M23 dans un double front

Alors que les négociations entre la partie gouvernementale et celle des groupes armés ont débuté à Nairobi, la capitale kenyane, ce samedi 23 avril, sur terrain le Mouvement du 23 mars (M23) a repris les hostilités.

Ce samedi, des sources concordantes ont signalé des combats dans le territoire de Rutshuru, où plusieurs villages de la chefferie de Jomba ont été attaqués par les rebelles du M23 aile Sulutani Makenga, a-t-on indiqué.

Après avoir pris connaissance de cette reprise des combats par ce groupe armé, la partie gouvernementale a exigé et obtenu l’expulsion de la salle des consultations, de la délégation du M23. Les échanges ont repris après cette expulsion, a-t-on indiqué.

Aux yeux de l’ACAJ (Association congolaise d’accès à la justice) pense que l’aile Sulutani Makenga est constituée des criminels de guerre et ne mérite d’être associée à ces échanges.

Par ailleurs, des observateurs pensent que le double front du M23 soutenu par l’extérieur pour imposer l’obtention de ses droits. Le gouvernement doit rester ferme à ce sujet, et ne doit céder aux caprices des groupes armés, conseille-t-on.

Dans une publication consultée par notre média, le Député Promesse Matofali lui, pense que seul le terrain militaire permettra à la République démocratique du Congo à mettre fin à cette question. Plus question de négociations politiques, a-t-il soutenu.

Aaron Kikadi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss