Latest Posts

Atelier sur les VBG à Kananga : le gouverneur du Kasaï oriental déplore 1671 enregistré dans sa province en 2021

C’est au cours de cette deuxième journée de l’atelier de réflexion sur les Violences Basées sur le Genre (VBG), qui se tient au Kasaï Central, que le Gouverneur de Province ad interim du Kasaï Oriental est intervenu en dressant l’état des lieux de sa Province.

L’Autorité provinciale du Kasaï Oriental a fait savoir que l’univers dans lequel nous vivons est caractérisé par des violences de toutes natures, particulièrement celles basées sur le genre.

« Le Kasaï Oriental est ancré dans certains comportements socioculturels, bien qu’il ressorte que, ces types de comportement sont des sources des violations permanentes des droits humains infligeant des souffrances aux victimes. La majeure partie des communautés de la Province du Kasaï Oriental, a une insuffisante compréhension sur les concepts Genre, et VBG. Cependant, elle possède une certaine connaissance sur les violences sexuelles », fait-elle savoir d’une manière générale.

Et d’ajouter : « Dans ma province, les femmes et filles constituant plus de la moitié de la population sont en majorité analphabètes, sans emploi, ignorante des lois, accèdent difficilement aux crédits, aux ressources et aux opportunités.
Aussi, elles vivent dans une précarité prononcée, renforcée par la présence des pesanteurs socioculturels dans les milieux périurbains et ruraux, ceci, les met dans un état de vulnérabilité qui impacte négativement leur statut social.
Il faut cependant signaler que, le statut de l’homme lui donne le pouvoir comme principal pourvoyeur des ressources du ménage, de la communauté d’une part, et de chef de famille d’autre part. Il prétend avoir le droit d’user à sa convenance de tous les biens de sa famille, ce qui se répercute sur la vie quotidienne de la femme ». a poursuivi Jeannette Longa.

Prenant en considération les statistiques de l’année 2021 pour sa Province, Jeannette Longa Musuamba a épinglé 1671 cas des VBG dont 448 pour les adultes et 1223 pour les moins de 18 ans.

Pour remédier à cette situation, le Chef de l’éxécutif provincial du Kasaï Oriental propose l’organisation des séances des formations de mise à niveau en matière des VBG pour tous les acteurs impliqués dans la prévention et la réponse aux VBG au niveau provincial ; la pérennisation de l’organisation des missions de suivi et d’évaluation ; le renforcement des mécanismes de gestion de l’information, éducation, communication et validation des données VBG ; la mise à jour de la cartographie des acteurs de VBG ; la diversification des sources de financement en mobilisant les secteurs privés et autres personnalités dans la lutte contre les VBG ; prévention et résolution pacifiques des conflits communautaires et intercommunautaires.

Prince K

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss