spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Ituri : Une délégation de l’UE en mission en Ituri

Une délégation de l’Union Européenne conduite par son Ambassadeur en RDC, Jean-Marc Châtaignier a été reçue par le Gouverneur l’Ituri,le Lt Général Johnny Luboya N’kashama.

Saluant les efforts du gouvernement militaire en Ituri pour restaurer la paix, Jean-Marc Châtaignier a,au cours d’une réunion de travail avec l’Autorité provinciale et les membres du cabinet du gouvernement militaire, annoncé la mise en œuvre de deux projets spécifiques prioritaires axés sur la justice et la police en Ituri, dont le lancement est prévu incessamment pour une période allant de 2021 à 2025 comme il a été décidé au niveau de l’UE pour faire face à l’insécurité en Ituri, caractérisée par les viols qui nécessitent une réparation psychologique en faveur des femmes, a-t-il indiqué.

« Ce programme soutient les actions humanitaires sur plusieurs dimensions notamment appui aux élections,la bonne gouvernance,appui à la Justice, à la police, à l’armée et la réalisation des infrastructures », précisant que les discussions sont en phase de finalisation avec les autorités congolaises, l’Ituri, étant une province considérée comme orpheline,est l’une des provinces prioritaires avec le le Kasaï et l’Equateur a fait savoir l’Ambassadeur de l’Union Européenne en RDC.

A cet effet, deux bureaux de consortium seront basés à Bunia dont l’un sera national et l’autre international, pour l’exécution de ces deux projets qui seront lancés cette année 2021 en vue d’appuyer les secteurs judiciaires et de la police, à en croire Alain Decoux chargé de gouvernance à l’Ambassade de l’UE à Kinshasa.

Dans le cadre d’appui financier à ces projets l’UE a disponibilisé un montant de 55.000.000 d’euros, dont la subvention passera par le biais des ONGD partenaires.

Le gouverneur militaire, le Lt général Johnny Luboya N’kashama a salué la mise en œuvre de ce projet, sollicitant auprès de l’UE l’appui aussi aux infrastructures carcérales de la province en état de délabrement complet en vue de les réhabiliter ou carrément la construction de celles-ci,du fait que le territoire de Djugu étant déclaré région fortement criminogène, a-t-il martelé en épinglant en même temps un autre facteur lié à la corruption généralisée.

Le chef de l’exécutif provincial militaire a par la même occasion formulé le plaidoyer pour la formation spécialisée des sous-officiers des compagnies au sein des FARDC, a-t-il souligné.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss