spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Kananga : Les jeunes discutent sur la précarité de la situation sécuritaire et interpellent les autorités

« Implantation de la jeunesse à la lutte contre l’insécurité » c’est le thème qui était au cœur d’une conférence-débat organisée à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central.

L’initiative est du Rassemblement des jeunes intellectuels pour le développement social (RJIDS),une organisation de la société civile qui regroupe des jeunes. En tenant cette rencontre,le RJIDS entends apporter sa part dans la lutte contre la criminalité urbaine qui refait surface à petit feu à Kananga après 5 mois des nuits paisibles.

C’est ce qu’a déclaré le Président provincial de cette asbl au cours de son speech. Henry Bakakenga Mulumba éveille les consciences de jeunes sur leur apport contre ce fléau en collaborant avec les services de sécurité en cas des suspects .

 » Avant tout, nous condamnons l’assassinat d’un paisible citoyen sur l’avenue Kandindi à Kazumba, père des enfants qui sont restés orphelins . Il n’y a pas deux jours, à Lukonga il y a eu un cas de cambriolage . Les hommes a mains armées ont volés et violés encore les jeunes filles. Nous sommes très inquiets, c’est pourquoi nous avons organisé cette rencontre afin d’éveiller les consciences des jeunes avec qui nous formons une plus grande force au sein de la population « 

Henry Bakakenga Mulumba soutient que ses pairs constituent un maillot fort dans la lutte contre ce fléau, à condition qu’ils s’unissent et collaborent avec les services de sécurité.

 » Je suis convaincu que les jeunes peuvent apporter une solution à ce problème à Kananga. Je demanderai à la jeunesse de dénoncer les malfrats qui se cachent dans nos quartiers. Dénoncez tout suspect aux autorités politico-policières. Vous verrez, nous voulons que les jeunes se prennent en charge, voilà pourquoi on devrait échanger aujourd’hui pour arrêter de mécanisme de collaboration « 

En outre, le Président du RJIDS envisage ensemble avec son staff, initier des activités génératrices de revenus au profit des jeunes désœuvrés et délinquants pour leur autonomisation.

 » Nous avons déjà pensé payer la farine pour la fabrication des beignets. Après, nous aurons à distribuer aux jeunes chômeurs de notre entité. Trois ou quatre jeunes sont sélectionnés et seront motivés .Il y aura également des travaux et petits métiers » a-t-il expliqué.

Notons que trois thématiques ont sanctionnées cette rencontre, notamment l’implantation de la jeunesse à la recherche de la paix, notions sur les violences basées sur le genre et le rôle de la jeunesse vis-à-vis des autorités pour la sécurité.
Au terme des interactions,les jeunes ont déplorés surtout la défaillance du système sécuritaire instauré à Kananga et la passivité des autorités compétentes à fond de la précarité de la situation.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss