spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Ituri : La question des exploitants miniers chinois a été résolue de commun accord , selon le PCA de FEPROCOOMI

Le président du conseil d’administration de la Fédération provinciale des coopératives minières de l’Ituri (FEPROCOOMI), Louis Bedidjo Fuarwinyo , a, au cours d’un entretien avec la presse, déclaré sans détours que la question des exploitants miniers chinois avait été déjà résolue de commun accord à l’hôtel de la province.

Selon le PCA de la FEPROCOOMI, cette question qui fait aujourd’hui l’objet de controverse, a été trouvé un terrain d’entente entre toutes les parties prenantes depuis le 17 septembre 2021 à l’hôtel de la Province après le retour à Bunia du gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Jonny Luboya Nkashama, où il avait tenu une grande réunion avec tous les exploitants miniers congolais et chinois pour résoudre les problèmes liés aux activités minières en Ituri

A l’issue de cette rencontre, il a été décidé de commun accord que les sujets chinois se choisissent leur représentant qui aura pour rôle l’encadrement de ses compatriotes travaillant dans le secteur minier en Ituri, a-t-il indiqué.

Il a ajouté que ce choix sera entériné par l’autorité provinciale militaire, à l’appui d’une correspondance adressée à la communauté chinoise en réponse à leur préoccupation en réservant une copie au PCA de la FEPROCOOMI pour servir témoignage.

Pour le PCA de la FEPROCOOMI, Louis Bedidjo Fuarwinyo, les gens ont très mal compris le choix d’un répondant croyant que le gouverneur militaire a nommé un chinois pour contrôler les activités minières en Ituri, c’est faux et archifaux, a-t-il affirmé.

 » Il ne s’agissait pas d’une quelconque nomination visant à remplacer les congolais, mais plutôt d’un simple enterinement », a-t-il précisé.

« Beaucoup de chinois sont installés en Ituri, quelques uns ont déjà trouvé la mort dans des circonstances non élucidées, d’où il faut un répondant qui pourra les encadrer, parler en leurs noms à travers une structure reconnue par les autorités administratives », a fait savoir Louis Bedidjo Fuarwinyo, chevronné dans le domaine minier depuis des années.

Le PCA de la FEPROCOOMI a, par la même occasion signifié que toutes les recommandations par rapport aux activités minières en Ituri ont été formulées ayant inclu les préoccupations et les desiderata des populations entre autres les cahiers des charges ainsi que le respect du code minier conformément aux lois de la RDC en la matière, a-t-il conclu.

Le député national élu de Mambasa, Emmanuel Leku Apuobo et ses collègues ont été reçus par le gouverneur, le Lt général Jonny Luboya Nkashama militaire dans son cabinet de travail où ils ont soumis à l’autorité provinciale leur plaidoyer en vue de trouver une solution idoine pouvant mettre fin à l’exploitation illicite de nos minerais par les sujets chinois, rapporte-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss