Tanganyika : L’UDPS/Kibassa rejette les accusations de complot contre le gouverneur et place la déclaration de son Fédéral sous l’angle de la démocratie

La réaction de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS Kibassa ne s’est pas faite attendre au lendemain de l’interpellation de son Président Fédéral dans le territoire de Kongolo, au Tanganyika, Cédrick Machangawo. Dans une mise au point faite à la presse ce Mercredi 29 Juillet 2020, Me Séraphin Umba, Secrétaire général du parti cher à Augustin Kibassa Maliba qui condamne cette interpellation, commence par rejetter toutes les accusations de complot contre le gouverneur Zoé Kabila, accusations faites le weekend dernier par une association des Jeunes leaders de la province de Tanganyika.

“Nous disons d’abord qu’il n’en est rien de complot. Le complot ne peut pas venir de la déclaration de notre Fédéral qui s’est plaint seulement d’un malaise social, parce que c’est lui qui vit sur place, il voit la misère dans laquelle vit la population de Kongolo. Il n’a fait que tirer la sonnette d’alarme.l’UDPS en tant que sentinelle du peuple, ne pouvait pas se taire pour montrer à l’autorité qu’il y a un problème à Kongolo”, a laissé entendre Me Séraphin Umba Kapepe.

Pour l’UDPS Kibassa, il n’y a donc aucun complot monté au niveau du parti contre le gouverneur Zoé Kabila surtout au regard du fait que l’UDPS Kibassa est dans une coalition à laquelle appartient le PPRD, parti dont le gouverneur en question est membre.

” Vous connaissez comment nous sommes le chantre du soutien à cette coalition. Il ne faut pas attendre cela de nous. Mais concernant la déclaration de notre Fédéral, il faut mettre cela dans le chapitre de la démocratie, l’apprentissage de la démocratie. Nous ne pouvons pas aujourd’hui empêcher à quelqu’un qui vit une réalité quelconque sur le terrain de s’exprimer. Si non ça serait enfreindre la liberté d’expression consacrée dans la constitution”, a indiqué de vives voix le Numéro 2 du parti cher à Augustin Kibassa Maliba.

L’UDPS Kibassa dit enfin se féliciter du fait que l’autorité provinciale a écouté ce cri du Fédéral, car sur le terrain, quelques engins ont déjà été déployés sur place pour la réhabilitation du pont et des routes de Kongolo et Kabalo, ” ce qui est déjà une bonne chose”, fait remarquer Séraphin Umba qui rappelle qu’il n’y a donc rien de complot ou de la politique du genre ôtes-toi que je m’y mette, pas du tout” , a-t-il conclu, en appelant la population de Kongolo et toute la base de l’UDPS au calme et à la paix.

TN.

 10 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *