Sud-Kivu : Les députés provinciaux montent au créneau suite au massacre des civils à Uvira, Fizi et Mwenga

Les élus provinciaux du Sud-Kivu ne restent pas indifférents suite aux tueries des populations civiles qui prévaut dans la partie sud de la province du Sud-Kivu.

Dans une déclaration ce lundi à Bukavu, 30 députés ont condamné ces actes qui sont menés par les rebelles des groupes armés Ngumino et Twaguinero dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Itombwe, territoire de Mwenga.

« Il est à ces jours rapporté par les sources locales que plus de 220 personnes ont été massacrées, des femmes violées, plusieurs maisons incendiées et du bétail emporté à Kipupu, secteur d’Itombwe, territoire de mwenga » lit on dans cette déclaration.

Tout en plaidant auprès du gouvernement d’assister les victimes de ces atrocités, ces élus provinciaux du Sud-Kivu rappellent au Président de la République Félix Tshisekedi sa promesse de campagne faite au peuple, celle d’installer le quartier général des FARD à l’Est du pays.

« Tout en affirmant notre engagement à défendre les intérêts du peuple qui nous a mandaté, recommandons à son excellence Monsieur le Président de la République, chef de l’Etat, de matérialiser ses promesses de campagne vis-à-vis du peuple du Sud-Kivu, dont celle de la protection des civils et de leurs biens, la pacification de l’Est de la République Démocratique du Congo et l’installation du quartier Général des FARDC à l’EST », lit on dans cette déclaration.

Cependant, ces députés ont plaidé et demandé urgemment qu’une aide du gouvernement provincial soit acheminée dans cette zone, au regard des conditions inhumaines que traversent les populations dans cette zone.

Ils demandent à la MONUSCO de jouer pleinement son role, en pacifiant et stabilisant l’Est du pays, spécialement cette partie du SudKivu.

Pascal Mugisho depuis Bukavu

 8 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *