Sud-kivu : En partance pour la plaine de Ruzizi, un civil arrêté avec armes et munitions de guerre

Il s’appelle Mandela Mukisa kimbumbu, originaire du territoire d’Uvira, groupement d’Itara Luvungi. Il a été arrêté ce samedi 11juillet 2020 à la barrière de Ngomo-kamanyola avec 3 armes de type AKA 47, et 6 chargeurs plein de 121 munitions, un pistolet et 3grenades de type coréen.

Cette information est livrée à la presse par le porte-parole des FARDC, secteur opérationnel Sukola2 sud au Sud-kivu, le capitaine Dieudonné Kasereka.
Il fait savoir que cet homme revenait de Bukavu et devrait se rendre à luvungi dans la plaine de la Ruzizi .

“Après interrogatoire, l’homme serait un repris de justice. Le service spécialisé de l’armée a fouillé le véhicule dans lequel se trouvait cet homme et a découvert ces armes” explique Dieudonné Kasereka.

Il rappelle par ailleurs qu’un jour avant, soit vendredi 10 juillet, deux autres garçons ont été surpris avec une arme, entrain de tendre l’embuscade aux passants à luvungi et seraient blessés avant d’être arrêté par les jeunes de luvungi.

Les cas de vol à mains armées et des kidnappings sont toujours signé dans la plaine de la Ruzizi.
“Les services de sécurité ont toujours accusé des jeunes originaires de la plaine qui opèrent en connivence avec les groupes armés étrangers”, renchérit le porte parole de l’armée dans cette zone.

Pascal Mugisho depuis Bukavu

 23 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

1 thought on “Sud-kivu : En partance pour la plaine de Ruzizi, un civil arrêté avec armes et munitions de guerre

  1. Ces gens ou ils prennenent ces armes? Si c’est ne que ces même chef de l’armée qui leur donne… Donc il faut tenir rigueur aux chef des militaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *