RDC : VSV pour la réouverture du procès Chebeya, deux mois après l’arrestation de Major Christian Kenga Kenga

Deux mois après l’arrestation de Major Christian Kenga Kenga, la voix des Sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) reclame la réouverture du procès dans l’affaire du double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana Edadi, défenseurs des droits de l’homme membres de cette organisation non gouvernementale de défense et de promotion des droits de l’homme , tués à Kinshasa le 1er juin 2010 dans les installations de la Police.

L’organisation exhorte les autorités congolaises à tout mettre en oeuvre pour que le Major Christian Kenga Kenga,un des assassins de deux défenseurs des droits de l’homme,soit présenté rapidement devant la justice congolaise.

En effet, l’arrestation de Major Christian Kenga Kenga a été saluée par la VSV et l’Association regrette que deux mois après son arrestation , le bourreau de Floribert Chebeya et Bazana n’a jamais été présenté à la justice.

” Il est étonnant de constater que depuis son arrestation à Lubumbashi et son transfert à Kinshasa, le Major Christian Kenga Kenga demeure en détention secrète sans etre présenté devant la justice congolaise alors que de fortes craintes sur sa fuite ou sur sa énième soustraction des poursuites judiciaires sont de plus en plus grandes. De même, la VSV craint que le e Major Christian Kenga Kenga ne puisse mourir en prison de suite de suicide simulé ou d’emprisonnement par ceux qui tiennent à tout prix à etouffer la manifestation de la vérité sur les circonstances réelles de l’assassinat de Chebeya et Bazana”, tance Dolly Ibefu Mbunga, Directeur en charge des Programmes chez VSV.
Les informations en possession de la VSV font état de santé du Major Christian Kenga Kenga qui se détériore.
VSV estime que le Major Christian Kenga Kenga est l’une des pièces maîtresses de l’assassinat de Chebeya et Bazana et qui détient des informations nécessaires pour édifier l’opinion congolaise sur cette affaire.

Enfin, VSV invite le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en sa qualité de Magistrat suprême à s’impliquer personnellement pour que le Major Christian Kenga soit rapidement présenté devant la justice pour la réouverture de ce procès afin que tous les responsables, commanditaires et executants impliqués dans ce dossier de double assassinat de Floribert Chebeya et Bazana soient jugés et sanctionnés sévèrement conformément à la loi.
Kerima

 154 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *