RDC: Le Mouvement Débout Congolais lance une pétition pour la dissolution de l’Assemblée Nationale.

 Au cours d’un point de presse tenu ce dimanche 05 juillet 2020, le Président National du Mouvement Debout Congolais, M.DE.C a lancé officiellement la pétition pour la dissolution de l’Assemblée Nationale.

En lançant cette pétition, le Mouvement Débout Congolais tient à marquer solennellement sa participation à la construction d’une véritable Nation Congolaise éprise de paix et de justice, une Nation où toutes les citoyennes et tous les citoyens doivent vivre ensemble dans le respect des Lois du pays.

Étant un parti Social-démocrate engagé derrière le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, le M.DE.C œuvre aux côtés de ses pairs du Regroupement politique dénommé « Le Changement en Marche, LCM », qui milite pour la réussite du mandat du Président de la République.

Jean-Pierre Kanku  Mukandi,  Président du M.DE.C, justifie la démarche de son parti par le fait que le regroupement FCC-CACH se révèle comme une épine qui empêche au Chef de l’État de se mettre résolument au travail pour servir le pays.

Comme preuve, le Président du M.DE.C évoque quelques faits notamment le manque de réserve de la part de la présidente de l’Assemblée Nationale qui s’est publiquement opposée et qui s’est  attaquée au Chef de l’État sans respecter le devoir de réserve, la tentative désespérée de convoquer le Congrès en réaction contre l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République, la destitution de Jean Marc Kabund au bureau l’Assemblee Nationale, et dernièrement les propositions des lois Minaku et Sakata ainsi que le forfait commis par le ministre de la justice qui a transmis les avis de ces propositions des Lois à l’Assemblée Nationale au nom du gouvernement.

« _Trop c’est trop, et pour arrêter cette machine diabolique du FCC,  le M.DE.C n’a qu’une solution : la dissolution pure et simple de l’Assemblée Nationale », peut-on lire dans la déclaration faite ce dimanche.

A partir de ce jour, le Mouvement Débout Congolais lance une campagne de récolte des signatures pour la dissolution de l’Assemblée Nationale, comptant ainsi sur le partenaire du LCM, plate forme politique auquel le M.DE.C est membre a souligné Jean-Pierre Kanku.

Selon le président du M.DE.C, la situation sociale, économique et financière du pays, héritée de 18 ans de la kabilie est un désastre honteux auquel s’est ajouté la crise sanitaire de la Covid-19.

Le MDC, demande au Chef de l’État, en sa qualité de garant de la Nation, d’initier des réformes pour que le slogan Le Peuple d’abord devienne une réalité.

Benoît Mudiayi

 6 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *