RDC/ Consultations : Les Pionniers de l’UDPS invitent le Chef de l’Etat à ne pas rompre la coalition FCC-CACH mais plutôt à la renégocier en termes d’un programme d’actions

Alors que des voix s’élèvent au sein de la classe politique pour exiger du Président de la République la rupture pure et simple de la coalition FCC-CACH accusée de bloquer la bonne marche du pays, les pionniers de l’UDPS voient les choses dans le sens contraire. Dans un mémorandum adressé au Chef de l’Etat à l’occasion des consultations qu’il a initiées pour la mise en place d’une union sacrée de la Nation, les pionniers de l’UDPS invitent le Président de la République à ne pas céder à la pression de ceux qui veulent à tout prix voir la coalition FCC-CACH être brisée dans leurs propres intérêts.

“En âme et conscience, nous pensons que faire éclater la coalition FCC-CACH en ce moment constitue une erreur politique très grave. Ce serait faire le jeu des impérialistes et de leurs suppôts internes. Cela vous déstabiliserait vous-même et diluerait davantage votre pouvoir. Et, enfin, cela ne servirait aucunement les intérêts supérieurs du Congo, du peuple congolais, et encore moins ceux de l’UDPS”, ont écrit les pionniers de l’UDPS dans leur mémo.

Cette structure de l’UDPS qui réitère son soutien au Président de la République Félix Tshisekedi, l’invite à ne pas se laisser faire par ceux qu’ils qualifient des flatteurs. “Au nom de tous les nôtres, qui ont payé de leur vie et dans leur chair pour que l’UDPS soit encore debout 40 ans depuis l’épopée de la Lettre Ouverte des Treize Parlementaires, les Pionniers de l’UDPS vous renouvellent néanmoins leur soutien total, un soutien sincère, loyal ; mais aussi militant et patriotique. Cette sincérité et ce patriotisme nous interdisent de faire montre de complaisance et de basse flatterie dans notre attitude à votre endroit et en face de votre action. Ce serait trahir notre idéal et manquer de courage politique ; ce qui ne nous ressemble pas. Les prédateurs, qui cherchent à reprendre les commandes de notre pays au travers de leurs marionnettes pour pouvoir poursuivre le pillage de nos ressources naturelles, n’attendent que cette opportunité. Faire éclater la Coalition, c’est la leur offrir sur un plateau d’argent “, peut-on lire dans ce document de plus de vingt pages.

Les pionniers de l’UDPS qui estiment par ailleurs que la raison d’être de la coalition était d’enraciner la vision d’un grand Congo fort et prospère, à jamais libre et démocratique ; Faire bloc contre les forces prédatrices qui se liguent pour s’accaparer de nos ressources naturelles; Défendre l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre pays, le droit légitime de notre peuple à l’autodétermination ; proposent au Président de la République une alternative à la crise actuelle.

“Au lieu de vous laisser entraîner dans des aventures dont les vrais tireurs de ficelles sont tapis au-delà des mers et des océans, au risque de précipiter la fin de votre mandat et de déstabiliser notre pays, par réalisme et par pragmatisme politiques, les Pionniers de l’UDPS vous suggèrent plutôt une action simultanée sur trois axes : La renégociation de la Coalition en termes de programme d’action ; La mise en place d’un gouvernement de guerre et la redynamisation de la machine politique UDPS et de la Coalition”, ont suggéré les pionniers du parti présidentiel.

Pour rappel, conformément à son discours du 23 Octobre dernier, le Président de la République a entamé une série des consultations politiques en vue de la mise sur pied d’une union sacrée de la Nation afin de juguler la crise actuelle au pays.

TN.

 238 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *