PT-NTIC : N’ayant pas réussi son coup d’amener avec lui, les 400.000 Usd, Okundji n’a pas eu plus d’autres choix que de dégager avec tous les meubles, ordinateurs, équipements et voir même le poste téléviseur du bureau du ministre

Démasqué, Emery Okundji Ndjovu échoue d’empoter 400.000 Usd accordés au ministère, avant de vider tous les équipements du cabinet y compris le poste téléviseur
Les 400.000 dollars américains destinés notamment pour la motivation du personnel, le fonctionnement et l’installation du nouveau cabinet, logeaient déjà dans les caisses du ministère des PT-NTIC, avant même la cérémonie de remise et reprise, entre le ministre sortant Emery Okundji et le nouveau ministre, Augustin Kibasa.
Ce qui est curieux, Okundji n’avait pas signalé ; encore moins, fait part à son successeur de l’existence de ces fonds.
Les fonctionnaires des PT-NTIC disent que l’intension d’Okundji était celle d’emporter cet argent.
«D’ailleurs, pendant tout son mandat, il ne faisait que prendre cet argent et mettre dans sa poche», accuse un des anciens collaborateurs de l’ex ministre.
A noter que n’eut été la dénonciation et la prudence d’un agent des PT-NTIC, à cet effet, ces fonds allaient se volatiliser sans laisser la moindre trace, comme cela avait toujours été le cas, tout au long du mandat Okundji.
N’ayant pas réussi son coup d’amener avec lui, les 400.000 Usd, Okundji n’a pas eu plus d’autres choix que de dégager avec tous les meubles, machines, ordinateurs, équipements et voir même le poste téléviseur du bureau du ministre.
Désormais, Okundji est exposé aux enquêtes des inspecteurs généraux des finances, ces derniers déjà saisis autour de ses multiples détournements.
Okundji doit dire ce qu’il a fait de tous ces 400.000 dollars américains qu’il recevait chaque mois, pendant l’ensemble de son exercice à la tête des PT-NTIC.
L’actuel cabinet en poste, a cependant dans un communiqué de presse rendu public le 16 septembre dernier, apporté de manière tout à fait claire, la lumière sur la polémique qu’entretiennent, dans quelques médias suivistes des articles de C-NEWS, certains lèches bottes de l’ancien ministre, Emery Okundji bien connu pour ses sales coups à travers la République.
Le communiqué de presse mentionne que, pour sa part, le cabinet du ministre des PT-NTIC, estime qu’il est préférable que les 60% de 400.000 Usd réservés à la motivation du personnel reviennent logiquement aux membres du cabinet sortant ayant prestés le mois de juillet et que par contre, les 40% destinés au fonctionnement et à l’investissement du cabinet devraient rester pour cette fin. CC PT-NTIC

 8 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *