Home Blog

Kasaï : « Je ne suis pas venu pour combattre Guy Mafuta kabongo comme certains les penses » (Donnât Biyenge)

Le président de la fondation Donnât Biyenge a lors d’un point de presse ténu ce lundi 8 août à sa résidence située dans la commune de dibumba1 ville de Tshikapa, déclaré qu’il n’est pas venu pour combattre le député National Guy Mafuta Kabongo comme beaucoup le pense.

« C’est un danger pour ce coin du territoire dont je suis ressortissant. Ce qui est nécessaire est d’interpeller les un et les autres qui pensent que, quand il s’attaque en la personne de donnât Biyenge il protège l’honorable Guy Mafuta ils doivent comprendre que le secteur de bapendes est vaste et plus peuplés il doit retrouver ses sièges comme les années passées je ne suis pas venu combattre Guy Mafuta ni qui que ce soit comme beaucoup le pense », a conclu l’avocat biyenge devant les journalistes

Le président de la fondation Donnât Biyenge a par ailleurs éclairer qu’il n’est pas un nouveau venu dans la politique comme beaucoup le pense, mais plutôt il a commencé sa carrière politique depuis 2006 au côté de son père biologique à l’époque député National et lui comme assistant parlementaire et jusqu’aujourd’hui il continue sa carrière politique au côté du rapporteur de l’assemblée nationale a-t-il martelé.

Tshikapa Emmanuel Tshingambu

EPST: Ouverture à Mbuela Lodge des travaux de la commission paritaire gouvernement-banc syndical

Il s’est ouvert ce lundi 8 aout à Mbuela Lodge à Kisantu dans la province du Kongo Central, les travaux de la Commission mixte paritaire entre le gouvernemental et le banc syndical de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba qui a donné le go de ces travaux au nom du Premier ministre, a souligné la nécessité d’évaluer l’année qui vient de s’achever avant la rentrée scolaire prévue dans quelques semaines.

« (…) Nous voulons savoir qu’est-ce qui avait été conclu, qu’est-ce qui a été exécuté effectivement, qu’est-ce qui ne l’a pas été et pourquoi ? De manière à ce que avant de sortir d’ici, on se fixe sur le sort des arriérés de l’addendum et ensemble avec l’autorité budgétaire qui est là (je parle de la représentation nationale aussi le ministère du budget…) pour que nous puissions voir, dans la mesure du possible, comment nous pouvons quitter les arriérés des engagements que le gouvernement avait pris. C’était des engagements mutuels », a-t-il indiqué.
Aussi, le numéro 1 de l’EPST a exprimé son vœu de voir ces travaux aboutir à des résultats satisfaisants.

Ouvertes ce lundi, ces assises vont se clôturer le 23 aout courant, soit à moins de deux semaines de la rentrée scolaire fixée au 5 septembre prochain.

En 2021 lors des précédentes assises, le gouvernement congolais s’était notamment engagé à rehausser et redresser le vécu quotidien de l’enseignant congolais.

La rédaction

Primatture/En marge de la Cop 27 : Le Premier Ministre a visité les deux barges de la SCTP rénovées pour servir des logements flottants aux scientifiques attendus en RDC pour les travaux préparatoires

La République démocratique du Congo, à travers la vice-primature de l’Environnement et Développement durable, s’apprête à abriter du 5 au 7 septembre 2022, les travaux préparatoires de la 27ème conférence des parties sur le changement climatique (Cop27), travaux qui réuniront plusieurs scientifiques à Yangambi dans la province de la Tshopo. C’est dans ce cadre, que le Premier Ministre Sama Lukonde a procédé, ce mardi 02 août 2022, dans la soirée, au Port de la SCTP (ex-Onatra), à la visite de deux barges rénovées devant servir des logements flottants à tous les scientifiques invités aux travaux de Yangambi. Il s’agit notamment des barges Basonge et Babwari rénovées par les techniciens de la Construction navale du Congo (CNC) avec l’appui de la vice-primature de l’Environnement et du ministère des Transports.

Accompagné de la Vice-Première ministre en charge de l’Environnement et Développement durable, Eve Bazaiba, du Ministre des transports, Voies de Communication, et de Désenclavement, Chérubin Okende, et des responsables de la SCTP, le chef du Gouvernement a visité ces deux barges rénovées, climatisées et équipées. 

Ces deux engins flottants qui devront quitter Kinshasa dans quelques jours, à destination de Yangambi, dans la province de la Tshopo, sont constituées de 85 chambres à coucher, 2 chambres spéciales, 2 restaurants, 2 cuisines, 1 Buanderie, 1 Hôpital, 6 chambres pour les membres de l’équipage, des installations sanitaires pour hommes et pour femmes, un bureau et un magasin. Bref, un dispositif gigantesque qui offre la belle image d’hôtels flottants déjà bien apprêtés pour accueillir les invités attendus aux travaux de Yangambi prévus du 5 au 7 septembre 2022.

Se confiant à la presse, à l’issue de la visite et après toutes les explications reçues de la VPM de l’Environnement et du Responsable de la CNC, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a salué cette initiative qui est une première en RDC, présentée aujourd’hui comme pays solution aux questions du réchauffement climatique.

« Tout d’abord je vais revenir sur l’engagement de son Excellence, Monsieur le Président de la République  de faire de la République démocratique du Congo un Pays solution dans le cadre de l’environnement. Nous en avons le potentiel et nous allons le prouver dans les jours qui viennent. Dans ce positionnement, nous allons accueillir ici en RDC, les travaux préparatoires de la Cop27 en collaboration avec l’Egypte. Et donc nous allons recevoir ici une équipe de scientifiques. Et ici, il y a une idée que je considère très originale de voir tous ces scientifiques profiter non seulement du spectacle de notre faune, de notre flore, de notre biodiversité, mais aussi dans le cadre d’effectuer leur travail. Une collaboration entre la vice-primature de l’Environnement et le ministère des Transports pour la réhabilitation de ces barges, qui appartiennent à la République démocratique du Congo et qui vont pouvoir permettre à ces scientifiques, le déplacement à Kisangani, à Yangambi dans la province de Tshopo où vont se faire leurs travaux », a déclaré le chef du Gouvernement.

Le Premier Ministre note, par ailleurs, que cette importante rencontre en prélude à la conférence des parties sur le changement climatique, est une bonne occasion pour la RDC de réaffirmer sa position de pays solution. Il a promis de continuer à accompagner les travaux jusqu’à la tenue effective de la Cop 27 en Egypte.

« Je suis content d’avoir visité ces deux barges complètement rénovées. Ce sont des travaux que nous encourageons. Une collaboration que nous encourageons. Je crois que ça répond à la vision de son Excellence, Monsieur le Président de la République », a conclu le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Infoslive/Presse primatture

ESU:le personnel scientifique de l’Unikin en grève sèche

À l’Université de Kinshasa (UNIKIN), le personnel scientifique est en grève sèche depuis le 6 août. Par ce moyens de pression, les chefs des travaux et assistants veulent contraindre le gouvernement à matérialiser ses engagements.

C’est entre autres la mise en place du comité interministériel de suivi des accords signés à Bibwa, le recensement biométrique, la mécanisation et la prime institutionnelle.

Il était aussi question dans ces accords, la correction des grades, le contrôle des effectifs le paiement de la prime de recherche et le respect de la pension salariale.

Dans leurs revendications, les chefs des travaux et assistants dénoncent la mauvaise foi du gouvernement sur la suite réservée à leurs désidératas.

La rédaction

Mercato : Fabrice Ngoma signe pour une saison avec Fahaheel Club du Koweït

0

Fabrice Ngoma, ancien sociétaire de Raja Club Athletic du Maroc va désormais évoluer Fahaheel Club du Koweït pour une saison. L’annonce a été faite par le club dimanche 7 aout par le club via son compte twitter.

Bien avant ce club, l’ancien joueur de l’As V.club de la RDC, a également évolué dans un club au Nigeria.

La rédaction

RDC : Découvrez le salaire du nouvel entraineur des Léopards

0

Le salaire du nouveau sélectionneur de l’équipe nationale congolaise Sébastien Desabre est fixé entre 40.000 et 45.000 dollars américains.

La confirmation a été faite par le secrétaire général adjoint de la fédération congolaise e football association (FECOFA) dans une interview accordée au média Foot RDC.

Ce salaire mensuel, ajoute-t-il, il va le partager avec ses deux assistants, dont Daoula Lupembe et Zahira Mwinyi.

Après deux sorties ratées des Léopards, le nouvel entraineur n’a pas l’objectif de qualifier la sélection nationale à la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023, a précisé la meme source.

La FECOFA attend du nouvel entraîneur S. Desabte, l’objectif de reconstruire l’équipe pour la qualification à la CAN 2025.

En RDC pour trois saisons, le nouveau sélectionneur des Léopards a entrainé l’Ouganda, Pyramids, Chamois, Esperance de Tunis, ASEC Mimosa et bien d’autres.

En septembre 2016, il a succèdé au gallois John Toshack en signant en faveur du Wydad Athletic Club. Il a réussi à diriger l’équipe pour la première fois en demi-finale retour de la Ligue des champions contre le Zamalek à Rabat (victoire 5-2).

Il a également participé grandement au 19e titre de champion du Maroc du Wydad Casablanca avec une première phase aller historique pour le club.

En juillet 2017, il s’engage avec l’un des meilleurs clubs d’Egypte, Ismaily SC où sur les 18 matches joués il a enregistré 13 victoires, 4 nuls et 1 défaite.

La rédaction

Musique : Ferre Gola recouvre la liberté après plus de deux mois de prison

« Surprise, surprise, les golois Ferre Gola is back (est de retour) ndlr », a écrit le chanteur congolais Ferre Gola sur sa page Facebook ce lundi 8 aout.
Selon son avocat, cette liberté qui est conditionnée ne lui permet pas de regagner directement Kinshasa, capitale de la RDC.

« Les conditions de cette libération seront déterminées par le juge d’application de peine. Généralement, on peut interdire à une personne de quitter le territoire, de se présenter régulièrement devant un parquet. Je ne pense pas qu’il va directement rentrer à Kinshasa. Ses fans devront patienter parce qu’Il lui faudra encore un peu de temps avant de regagner Kinshasa. Il ne jouira pas totalement de ses libertés et je ne crois pas qu’il pourra se produire. Toutefois, il pourra travailler dans son studio, mais en ce qui concerne les productions du genre concerts, il faudra attendre encore un peu », a indiqué Me Hugues Matadi.

Plusieurs sources avaient affirmé que ce musicien a été arrêté pour avoir agressé sa fille.

La rédaction

KINSHASA : Gecko Beia lance un tournoi intercommunal de judo

0

La cellule de communication du président national de l’association VISION FATSHI ASBL annonce au grand public kinios du lancement ce jour du tournoi Intercommunal de judo pour la ville province de Kinshasa dont la finale se jouera au studio maman Nkembi de la RTNC.

Dans le souci de promouvoir la jeunesse surtout conscientiser celle dernière pour s’enrôler massivement dans l’armée le président GECKO BEIA met les points sur les i d’une part le tournoi de football de la jeunesse de Bandal dont il est sponsors officiels.

Pour rappel GECKO BEIA met toujours la barre très haute quand il s’agit de la promotion des actions du chef de l’État.

La rédaction

RDC : Les billets de banque de 10.000 et 20.000 FC ont cours légal (BCC)

Les billets de 10.000 et 20.000 Franc congolais qui circulent depuis quelques jours avec une nouvelle signature ne sont pas des faux billets.

Tel est l’essentiel d’un communiqué de la Banque centrale du Congo (BCC) rendu public ce vendredi 5 août.

« Les billets de 10.000 et 20.000 Franc congolais, émis le 4 janvier ont cours légal sur l’étendue du territoire de la République démocratique du Congo et circulent concomitamment aux billets émis antérieurement », peut-on lire dans ce document.

D’après la même source, ce changement de signature est lié à la nomination de la Gouverneure Malangu Kabedi Mbuyi à la tête de cette institution financière.

« Ce changement de signature sera également observé sur toutes les autres dénominations de la gamme actuelle », a-t-on indiqué.

Ce communiqué est intervenu quelques temps seulement après l’imbroglio dans le chef de la population sur l’usage de ces billets, qui pour certains, étaient faux

La rédaction

Kabund qualifie de scandale la démarche judiciaire et parlementaire à son encontre

L’ancien président a.i de l’Udps (Union pour la démocratie et le progrès social) a dénoncé l’instrumentalisation des institutions pour des intérêts mesquins d’un camp politique.

Le président de l’Alliance pour le changement (A.Ch), soutient encore que combattre le régime Tshisekedi est une nécessité pour lui, a-t-il déclaré via son compte Twitter.

Accusé d’outrage au chef de l’Etat, Jean-Marc Kabund a qualifie de « scandale toute la démarche judiciaire et parlementaire à son encontre ».

Il sied de rappeler que le Procureur général près la Cour de cassation a écrit, il y a quelques jours, au bureau de l’Assemblée nationale pour obtenir la levée des immunités de l’ancien 1er vice-président de cet organe délibérant.

La rédaction