Muanda : Ouverture Congrès de l’UNPC, quid des défis à relever ?

Sous le haut patronage de la première dame de la République, Denise Nyakeru Tshisekedi, le neuvième Congrès de l’Union Nationale de la Presse du Congo, UNPC, a ouvert ses portes ce lundi 05 Octobre 2020, à l’hôtel Beviour dans la ville côtière de Moanda, dans la Province du Kongo Central.

Dans son allocution à l’occasion de l’ouverture de ces assises, le Président sortant et candidat à sa propre succession, Jean Bougard Kasonga Tshilunde, a martelé sur le fait que la profession des journalistes est un vaste chantier qui nécessite l’implication totale des dirigeants politiques pour les reformes notamment en ce qui concerne la dépénalisation du délit de presse, la subvention octroyée à la presse etc.
Six ans après l’exercice de son mandat, le Président sortant de l’UNPC a précisé que malgré les difficultés et luttes internes, son comité a réussi à concrétiser quelques réalisations entre autre : la facilitation de la livraison de la Carte de presse, la création du Site internet de l’UNPC et la tenue de plusieurs assises de réflexions pour la viabilisation des médias.

Il sied cependant de souligner que les défis à relever restes énormes selon Kasonga Tshilunde qui a fait allusion à la conversion de l’UNPC en Ordre des Journalistes.
Pour y parvenir, il a invité tous les journalistes de cesser les querelles stériles qui sont comme des obstacles qui empêchent la concrétisation de ses rêves.

Procédant à l’ouverture de ces assises, la Première dame de la République a souligné qu’en sa qualité de la mère de tout le monde, elle ne pouvait pas rester insensible sans contribuer à l’épanouissement de la profession des journalistes, mais seulement cela ne peut en aucun cas entacher à l’indépendance du travail des journalistes, avant de lancer un appel à l’unité du corps professionnel pour l’accompagner dans la concrétisation de sa vision de changer les conditions des femmes qui demeurent encore déplorables en RDC.

Signalons que ce congrès est de tous les enjeux, parce qu’il va permettre de procéder à l’élection de nouveaux dirigeants de la corporation des journalistes quatre ans après l’exercice du comité sortant.
Plusieurs autres personnalités ont rehaussé de leur présence la cérémonie d’ouverture de ces assises parmi lesquelles, le ministre des médias Jolino Makelele et le Gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana.

Benoît Mudiayi.

 79 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *