Mbujmayi: Le comité Base Miba soutient la révocation du Directeur Général Albert Mukina par le Conseil d’Administration

La situation à la Direction Générale de la Miba préoccupe au plus haut point les travailleurs de cette Société Minière de Bakwanga. Leur représentation dénommée ” Comité Base Miba ”  qui tient lieu de syndicat a enfin donné de la voix en rendant publique sa position au sujet de l’imbroglio à la Direction Générale de cette Entreprise.

Dans une interview exclusive accordée à notre correspondant à Mbujmayi, le rapporteur du comité Base Miba Alain Daniel Sopo a salué les efforts en cours pour la relance de la production au sein de cette société minière. Il a rendu un hommage déférent au Chef de l’État pour s’être investi personnellement dans le redressement de la Miba. Grâce à lui, a affirmé Alain Daniel Sopo, la société Miba, autrefois jetée dans les oubliettes, est en train de renaître de ses cendres. La compagnie canadienne Saint Louis BGM y a apporté un fonds conséquent.

 Au sujet de la révocation du Directeur Général de leur entreprise par le Conseil d’Administration, le rapporteur du comité Base Miba est ferme.  ” Albert Mukina doit partir et nous laisser la Miba. Comparativement à tous les gestionnaires qui se sont succédés à la tête de notre Société, nous trouvons que lui n’avait pour mission que de bloquer la relance de la Miba. Il s’est caractérisé par une gestion opaque assortie des détournements des fonds et des décisions sentimentales et tribales durant les 24 mois à la Direction Générale”, a indiqué ce rapporteur.

 Suite à l’intervention du ministre de Portefeuille demandant au Conseil d’Administration de rapporter sa décision portant révocation du très controversé Albert Mukina, l’organe hiérarchique de la Miba pourrait se réunir du 17 au 19 Octobre pour statuer sur le dossier. Mais pour les travailleurs Miba, il ne s’agira pas de reconduire l’ex-Directeur Général à son poste comme l’exige le ministre de Portefeuille.

 ” Nous demandons au ministre de considérer la décision du Conseil qui vise le bien-être des travailleurs et de leur entreprise. Retourner Albert Mukina aux affaires équivaudrait à saper tous les efforts et sacrifices consentis par le gouvernement et les travailleurs en vue de la remise à flot de la Miba”, ont-ils laissé entendre.

 Pour l’instant, la situation reste confuse à la Miba. Le Directeur Général intérimaire désigné au terme de la décision du Conseil d’Administration n’a pas encore pris ses fonctions. Le comité provincial de sécurité a au cours d’une réunion présidée par le Gouverneur de Province suspendu la remise et reprise à la Direction Générale de la Miba.

Francis Mbambi

 5 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *