Lubao: La NOGEC appelle à une journée ville morte ce Lundi pour exiger la réhabilitation et la construction de la nationale N°2″

Le président de la NOGEC qui est arrivé à Lubao dans la province de Lomami, pour son meeting, s’inquiète de l’état de la nationale N°2.

Dans son adresse à la population pendant son meeting, Me Constant Mutamba a eu des mots justes et précis pour inviter le gouvernement de la République à financer sans condition la réhabilitation et la construction de cette route de grande importance.

C’est une marrée humaine qui entonne des chants de soutien et de réconfort à la vision de ce jeune leader révolutionnaire ami du CUBA. Une manière pour cette population en liesse, d’annoncer son adhèsion massive à son combat pour la construction des infrastructures routières en état de délabrement très avancées et de fois inexistantes dans cette partie du pays.

Comme il l’avait dit lors de son passage dans la ville de Kabinda, Me Constant Mutamba Tungunga décrète ce lundi, une journée ville morte à Lubao centre et ses environs.

Cette journée ville morte s’inscrit dans le cadre du mouvement de désobéissance civile annoncée l’autre fois par ce haut cadre du FCC.
Me Constant Mutamba Tungunga révèle que ces genres des manifestations iront jusqu’à la réhabilitation et la construction de la Nationale N°2 axe Lubao-Samba-Kongolo jusqu’à Bukavu.

Le président du regroupement Politique Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo déplore également, l’indifférence des autorités du pays face à la dégradation de la route Kabinda-Mbuji-Mayi.
Il estime que cette population est victime de la mauvaise gouvernance. Selon lui, cette population n’est pas en mesure d’évacuer les produits de première nécessité vers les grands centres de consommation. Lorsqu’il n’y’a pas des routes réhabilitées, la population de Lubao et ses environs vit dans une prison à ciel ouvert, conclut-il.

BM.

 124 vues,  5 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *