Le congolais Sylvain Lumu nommé rapporteur technique de la mission d’observation électorale de l’OIF en Cote d’Ivoire

A la demande des autorités ivoiriennes, Madame Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de la Francophonie, a décidé de déployer une mission d’information et de contacts à l’occasion de l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu le 31 octobre 2020, et, éventuellement, le second tour, le 28 novembre 2020, en Côte d’Ivoire.

Compte tenu de son expérience en matière électorale, l’expert juriste électoral congolais a répondu positivement au souhait de l’OIF de le voir prendre part à cette mission qui séjournera en Côte d’Ivoire entre le 26 octobre et le 2 novembre 2020 pour le premier tour, et y retournera en cas de second tour ainsi que d’accepter d’assurer d’en assurer les fonctions de Rapporteur technique, sous l’autorité du Chef de délégation.

En effet, la mission sera conduite par l’Ambassadeur Désiré NYARUHIRIRA, Conseiller spécial, politique et diplomatique de la Secrétaire générale de l’OIF et vise à évaluer les conditions d’organisation et de déroulement des différentes étapes du processus électoral : établissement des listes électorales et les modalités de distribution des cartes d’électeur ; campagne électorale ; organisation matérielle et technique du scrutin ; acceptation, par les parties, des résultats de l’élection.

La délégation sera ainsi amenée à rencontrer les autorités nationales ivoiriennes, les organes de gestion de l’élection, les candidats, les représentants de la société civile et les partenaires internationaux sur place. Elle devra se prononcer, sur la base des éléments d’analyse et d’évaluation objectifs, au sujet de la conformité du processus électoral aux engagements des Etats et Gouvernements membres de la Francophonie à travers la Déclaration de Bamako (2000) en matière d’élections « libres, fiables et transparentes » et formulera des recommandations sur les domaines dans lesquels l’OIF pourrait apporter une contribution en matière de renforcement de la démocratie et de consolidation de la paix en Côte d’Ivoire.

Habitué de la maison et des contextes internationaux et multiraciaux, l’éminent avocat congolais offre aussi son expertise à cette organisation dans d’autres pays comme au Mali, au Gabon, au Burkina faso, en République centrafricaine, au Congo Brazza.
Pour rappel, Me Sylvain Lumu Mbaya est directeur de l’Institut Alternatives citoyennes pour la gouvernance démocratique et doctorant en droit public à l’Université de Bordeaux et de Kinshasa.
Au niveau international, il est membre du Réseau des compétences électorales francophones (RECEF/OIF) que dirige le Général Siaka Sangare et dont le siège est au Québec.

It/Fierté pour la RDC

Défenseur des droits de l’Homme et, à ce titre, Il a été également Secrétaire technique à la Commission nationale des droits de l’Homme de la RDC. S’il faut s’en tenir à son parcours professionnel et académique exceptionnels, ce jeune, dynamique et pétri de talents, constitue bel et bien l’oiseau rare sur la liste très limitée des gestionnaires de l’administration électorale en RDC.
A travers cette nième mission, la RDC est encore honorée par le biais de son digne fils dont les compétences ne sont plus à démontrer dans ce domaine.
Kerima

 385 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *