Kasaï Oriental/Motion contre le gouverneur Maweja : Le président de l’Assemblée provinciale a-t-il décliné l’invitation de Kinshasa ?

Le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental n’a pas fait le déplacement jeudi 29 octobre pour se rendre à Kinshasa afin de répondre à l’invitation du Chef de l’État comme lui-même l’avait annoncé lors de la plénière tenue mercredi au siège de l’organe délibérant à Mbuji-Mayi.

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour de cette plénière, figure l’examen de la motion de défiance contre le gouverneur Maweja Muteba. Les élus provinciaux accusent l’exécutif provincial d’avoir géré mal les finances de la province en payant 104 agents fictifs issus de son Cabinet.

Le président Ives Muamba était obligé de laisser la plénière pour aller répondre à l’appel des émissaires envoyés à l’Assemblée provinciale pour que ce dernier suspende l’examen de la motion initiée contre le gouverneur Jean Maweja Muteba. Et lui ont dit que le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi l’a appelé le jeudi à Kinshasa pour ce problème.

Joint cette semaine par une chaîne de radio locale, le président de l’Assemblée provinciale Ives Muamba Kadima a révélé qu’il est bel et bien chez lui à Mbuji-Mayi.

Pour lui, ce voyage n’avait pas sa raison d’être. Ives Muamba doute que la soit disante invitation ne vienne du Chef de l’État et la motivation de celle-ci.

Des sources dignes de foi d’infoslives.cd renseignent que les titres du voyage en charge du speaker de l’Assemblée provinciale étaient déjà disponibles, mais ce dernier a décliné catégoriquement l’invitation de Kinshasa.

Par ailleurs, la vice-gouverneur et gouverneure ad intérim, Jeanette Longa Muswamba et le vice-président de l’Assemblée provinciale Kizito Mfunyi ont embarqué pour Kinshasa, la capitale à bord d’un même avion.

Les motifs de leur déplacement n’ont pas été révélés à la presse. Reste à savoir si cela cadre avec la situation que prévaut actuellement au Kasaï-Oriental où tous les regards de la population sont tournés vers la capitale congolaise dont l’ingérence officieuse suscite de la controverse et de l’indignation dans la population au bout de son souffle.

Elie Ngandu Ndaya.

 57 vues,  3 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *