Kasaï central :UDPS unifiée propose à sa hiérarchie John Kabeya comme candidat au poste du gouverneur

Lors d’une communication aux sympathisants de la fédération de l’Union pour la démocratie et le progrès social UDPS/unifiée en début de semaine, Gabriel Ilunga son Président, s’est concerté avec sa base au sujet de l’élection future du gouverneur de province, après la déchéance de Martin Kabuya.

Les membres de cette aile de l’UDPS ont jeté leur dévolu sur la personne de Kabeya Shikayi John, cadre de ce parti à Kinshasa. Ils ont justifié cette désignation par la moralité et la constance dont a fait preuve ce natif de Dibaya malgré son échec aux scrutins passés.

“J’ai le plaisir de vous annoncer le candidat de nôtre parti au poste du gouverneur du Kasaï central, il s’appelle John Kabeya. Il est irréprochable et digne fils de Limete.
Vous qui êtes proche de notre national Jean Marc Kabund ou du secrétaire général Augustin Kabuya, dîtes-lui que l’UDPS/Kananga ne jure que sur John Kabeya à la tête de la province” a déclaré Ilunga Gabriel.

L’annonce de cette candidature a créé une effervescence totale dans la salle des réunions de l’hôtel Musube, animée par les sympathisants.
Le leader a recommandé au concerné ceci: ” Nous voulons voir Kabeya et sa valise ici déjà la semaine prochaine mais pas accompagné d’un individu. Les conseillers, les ministres et agents de toutes catégories sont à Kananga. Nous n’acceptons plus un discoureur à la tête du Kasaï central”.

Interrogé au sujet du recours introduit par le gouverneur déchu à la cour constitutionnelle, Gabriel Ilunga parle d’une procédure vouée à l’échec ” Kabuya reviendra diriger la cour constitutionnelle ou les centrekasaiens, car il a été chassé par la population pour sa megestion. Les députés n’ont exécuté la volonté de la population, seul souverain primaire. C’est une distraction, Kabuya est parti, ne revons pas, pensons au développement de la province et pour cela la base a choisi Kabeya”, a-t-il renchéri.

C’est depuis le 20 juin 2020 que le gouverneur Martin Kabuya a été éjecté par une motion de censure initiée par une dizaine des élus provinciaux. Au lendemain de cette décision, l’homme avait introduit son recours à la cour d’appel de Kananga puis à la cour constitutionnelle qui jusqu’ici n’a pas encore rendu son verdict quant à ce.

Jean Claude Ngalamulume wa Bakamubia depuis Kananga.

 10 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *