Kasaï Central/la route nationale numéro 20 coupée en deux à la hauteur de Benaleka: Les opérateurs économiques lancent les cris d’alarmes

Letissu écologique de la province du Kasaï Central se dégrade d’une manière inquiétante avec les précipitations qui sont devenues indésirables dans la région. A chaque tombée de pluie, plusieurs dégâts matériels sont enregistrés.

Au lendemain des pluies qui se sont abattues dans le territoire de Demba, le bourgmestre de la commune rurale de Benaleka dénonce la coupe en deux de la route nationale n20 à la hauteur du village Beya Buanga et alerte sur la menace de ce ravin contre la voie ferrée qui ne sera pas épargnée si rien n’est fait.

“L’érosion à l’hôpital Beya Buanga a coupé en deux la route principale, même un vélo ne peut pas passer sur cette route. Nous tendons la main au gouvernement provincial et aux élus de Demba pour qu’une solution soit trouvée parceque Nous avons travaillé en vain, ça demande les tracteurs. C’est une difficulté énorme de la population de Benaleka et celle de Kananga.
Actuellement, le train ne peut pas passer sur ce rail, la voie ferrée est coupée”

Cette nouvelle préoccupe le comité d’acheteurs et évacuateurs des produits agricoles (CEPA). Georges Mukenge émet sa crainte de voir la ville de Kananga enclavée, raison pour laquelle il appelle l’Etat à la prise de ses responsabilités avant que le pire n’arrive.

Du côté de la société nationale des chemins de fer (SNCC),l’on rassure du début imminent des travaux d’éradication de cette catastrophe naturelle. Le directeur région Nord Alfred Mato révèle que la voie ferrée qui relie Lubumbashi-Ilebo via Kananga est menacée a plusieurs endroits, une situation qui, selon lui, est générale.

La coupe en deux de la route nationale n20 à la hauteur de Benaleka, rend quasiment impossible la circulation des engins de deux ou trois roues à cause du grand ravin qui ne cesse de progresser vertigineusement.

Sachez que plus de deux cents têtes d’érosions ont été répertoriées dans la province du Kasaï Central par les différents acteurs sectoriels.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Kananga

 261 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

1 thought on “Kasaï Central/la route nationale numéro 20 coupée en deux à la hauteur de Benaleka: Les opérateurs économiques lancent les cris d’alarmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *