Kasaï Central : La CNPR rapporte 839 cas d’accidents en 2020

La commission nationale de prévention routière (CNPR) a, lors d’un échange avec infoslive.cd ce mercredi 13 janvier, donné le bilan officiel des accidents de circulation enregistrés dans la province du Kasaï Central au cours de l’année 2020. Au total 839 cas d’accidents ayant fait 496 morts, 421 personnes restées invalides(blessées) et 179 dégâts matériels importants.

Statistiques à la hausse vis-à-vis de celle de l’année antérieure (2019) où 618 cas d’événements inattendus ont été répertoriés sur le réseau routier au Kasaï Central.

Selon le directeur provincial de la CNPR qui rapporte ces données, l’excès de vitesse, l’ignorance de code de la route, mauvais état de certaines routes, la vétusté d’engins, le manque de contrôle technique des engins roulants et surtout l’Homme (conducteur) qui sont les causes majeures de la montée d’accidents en province.

Devant cet état de choses déplorable, qui a endeuillé plusieurs familles au Kasaï Central et occasionnant plusieurs conséquences socio-économiques, la CNPR sollicite l’accompagnement des autorités provinciales dans les recyclages obligatoires des conducteurs d’engins roulants à moteur et sans moteur afin de préserver les vies humaines sur les routes.

Le directeur provincial de la CNPR Hendrik Kabasele Ndala Dimue appelle à une assistance tout azimut de tous pour la réhabilitation des routes afin de limiter les dégâts au Kasaï Central.

“Nous avions suggéré beaucoup de choses. Il serait mieux que les autorités provinciales prennent cette situation à mains. Qu’on se retrouve autour d’une table, qu’on en discute, qu’on pallie à cette situation. Nous devons tout faire pour réduire les cas d’accidents, même à 99%, parcequ’il est difficile de terminer ça. D’une manière ou d’une autre, c’est possible.
Nous interpellons le gouverneur de province, notre ministre de transport, cette situation ne touche pas seulement la CNPR, c’est toute la population. Je vous informe que nous avons déjà reçu un nouveau code de la route révisé selon la direction nationale…”, a-t-il précisé.

Vu l’ampleur de la situation dans la province du Kasaï Central, la CNPR invite les usagers de la route en général à pouvoir se documenter et obligatoirement suivre les formations sur le code de la route en vue d’être en conformité avec le langage routier.
Le directeur provincial de la commission nationale de prévention routière Kabasele Ndala Dimue fait savoir que les accidents routiers constituent une cause majeure de la mortalité au monde devant les épidémies plus protégées et occasionnent des morts chaque jour et des milliers de blessés ainsi que des conséquences socio-économiques désastreuses.
” Pourquoi les gens s’intéressent plus au coronavirus qui n’a pas tué cinq personnes au Kasaï Central en 2020 mais négligent les accidents qui ont tué plus de 900 personnes au cours d’une année. Parlons de cette cause. Nous avons déjà une ligne de conduite cette année,il faut l’appui de tout le monde’ conclut-il.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Kananga

 86 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :