Kasaï Central : Félix Tshisekedi appelé à mobiliser la communauté internationale pour la mise en place d’un tribunal pénal international en RDC

La société congolaise pour l’Etat de droit (SCED) a dédié l’année 2020 écoulée aux victimes des massacres et affres de guerre en République démocratique du Congo .

Dans un message rendu public ce 31 décembre, la SCED note les crimes contre l’humanité et regrette que les crimes qu’elle considère comme de guerre restent impunis.
Dans cette correspondance, le directeur général de cette ASBL de la société civile indique que ” les opportunités de justice transitionnelle entreprises par le gouvernement congolais n’ont pas été concrétisées et demeurent un chapelet de bonnes intentions contrairement à la déclaration du représentant du Président de la RDC à la 19 ème session de l’AEP qui s’est tenue à la Haye du 14 au 16 décembre 2020… ” peut-on lire.

La SCED compatie avec les victimes de ces crimes et espère que le futur Président de l’Union Africaine mobilisera la communauté internationale, en vue de la mise en œuvre d’un tribunal pénal international pour la République Democratique du Congo.

Elle croit également que Félix Tshisekedi engagera le prochain gouvernement à appuyer la justice militaire en ressources humaines, matérielles, logistiques et financières pour la fondation d’un véritable État de droit en RDC notamment la lutte contre l’impunité des crimes graves .

Aux victimes du centre et Est du pays, elle les invite à résister à la frustration, au désespoir et à l’humiliation.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Kananga

 185 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :