Kasaï Central : Crise à l’ECC/56eCAEB, l’évêque MAWAWA qualifié d’usurpateur par sa hiérarchie

La crise s’installe petit à petit au sein de l’Eglise du Christ au Congo dans la 56ème communauté Afrika Evangélise Bond (56 CAEB-BOOKE) dans la représentation du Kasaï Central.

Ayant pour mission à Kananga, d’exécuter l’ordre numéro 008677/2020/Ex/CAEB/RLD, les trois pasteurs venus de Kinshasa mandatés par le représentant légal de la 56eCAEB ont difficiles à évangéliser et installer la nouvelle équipe dirigeante au Kasaï Central suite aux désordres et insubordinations qui règnent précisément à Kananga.

Passés avec succès dans la province du Kwilu, les révérends BULA KALALA SÉBASTIEN,MVUNZI TSUKAKO BIENVENU et KASONGO ANATOLE totalisent près d’un mois au chef-lieu du Kasaï Central et n’ont jamais été reçu par le représentant provincial Emmanuel MAWAWA suspendu depuis le 16 octobre 2019 mais qui continue à occuper ses fonctions en province à bâtons rompus avec le Président Communautaire.

Selon un de ces cadres précités, le Patriarche et représentant légal de la 56e CAEB a désigné Monsieur Kateba Albert au poste de Représentant provincial Kasaï Central dans sa lettre du 25 novembre 2019 avant de signer celle de transmission le 16 janvier 2020.

” Nous sommes venus remettre à l’Eglise 56 CAEB-BOOKE, on ne peut continuer à diriger notre Église par un hors la loi. MAWAWA est un parachute, il a été destitué par le Patriarche à cause des plusieurs griefs lui reprochés. Depuis que nous sommes à Kananga, sommes victimes de menaces de mort et agressions de la part de Monsieur MAWAWA” a lâché révérend Mvunzi Mena.

Du côté de l’aile dirigé par l’évêque MAWAWA Emmanuel, on crie à l’arbitraire. Le secrétaire provincial ne reconnaît pas les trois cadres en séjour à Kananga
“Nous sommes en communion avec notre hiérarchie, on a pas été informé de cette mission, Ces gens là sont à la recherche de l’argent. Ils ne sont pas reconnus par les fidèles de notre Église .
Il n’y a pas eu assemblée générale, la destitution vient de quelle décision et loi qui régissent notre Église” souligne le révérend Pasteur Sasenga Sisinga.

Aux dernières nouvelles, un cadre répondant au nom de Mbuyi Luanda René choisit pour présider la cérémonie de remise-reprise, serait aux arrêts à l’auditorat militaire du Kasaï Occidental, sur plainte de MAWAWA.

Dossier donc à suivre
Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Kananga

 114 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *