Kasaï Central : Cessation des conflits fonciers à Dimbelenge, la Fondation Kadima lance le forum pour la paix ce mardi à Katende

La province du Kasaï Central fait face à la résurgence des conflits coutumiers, fonciers et champêtres qui causent des morts et blessés graves, des dégâts et occasionnent des conséquences socio-économiques à l’instar d’autres provinces de la région du Kasaï.

Dans le cadre de son projet d’amélioration de l’accès aux soins et renforcement de la coexistence pacifique, la fondation Kadima que finance l’agence onusienne pour les réfugiés UNHCR, milite depuis 2020 pour le retour de la paix dans les poches d’insécurité, celà grâce aux comités d’écoute installés dans les lieux ciblés par le projet.
Dans le cadre de cette médiation, un forum pour la paix 2021 s’ouvre ce mardi 19 janvier à la mission catholique de Katende, située à plus de 150 kilomètres de la ville de Kananga, Chef lieu de la province du Kasaï Central, considérée comme rayon d’action pour cette zone de santé rurale.

Selon le chef de bureau de la fondation Kadima, Révérend Père Élie Mulomba, l’accès sera mis essentiellement sur les conflits des terres ayant opposés les communautés de Bakwa Ndaye et bakwa Kanyinga . 30 autorités traditionnelles de la province sont invitées à ce forum de 3 trois jours soit du mardi 19 au jeudi 21 janvier 2021 en vue d’éclairer les zones d’ombres qui clouent les gardiens des valeurs ancestrales dans les petits conflits inutiles,qui endeuillent plusieurs foyers .

Il sera également question d’outiller ces chefs sur leurs responsabilités dans la gestion d’une entité et aussi le leadership transformationnel vis-à-vis des conséquences virilantes décriées dans la société.

Au terme de ce forum pour la paix et la réconciliation, les deux groupements protagonistes signeront une alliance et un protocole de paix pour la cessation des conflits communautaires au Kasaï.
” Tout partira des rapports d’enquête et ceux des commissions des médiateurs” a indiqué l’abbé Elie Mulomba.

Parmi les invités, figurent le chef de bureau régional de l’unhcr/Kga Ally Mahamat, l’administrateur du territoire de Dimbelenge, le Président provincial de la commission consultative des règlements des conflits coutumiers, le capitaine de la police de cette entité et plusieurs autres personnalités de la place.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Dimbelenge.

 228 vues,  4 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :