Kananga:Situation confuse à l’Institut d’Enseignement Médical(IEM), les enseignants désapprouvent la réhabilitation du DG accusé de détournement

Une vive tension est observée dans les installations de l’Institut d’enseignement médical(IEM), suite à l’altercation ayant opposés les anciens dirigeants réhabilités et les membres du comité ai de cet établissement.

L’irruption le vendredi dernier du directeur et comptable suspendus qu’accompagnaient l’inspecteur provincial de la santé, au sein de cet établissement public, n’a pas été bien digéré par les enseignants qui s’en ont pris à eux, en barricadant les entrées et sorties de tous les côtés. Puis s’en est suivi un bras de fer en paroles avant que le
directeur et le comptable réhabilités ne rébroussent chémin malgré qu’ils brandissaient les notifications du Chef de division ai de la santé portant leur réhabilitation.

Selon un des membres du comité ai de l’IEM/KANANGA, cette institution est victime de plusieurs abus de mégestion et détournement des primes

“Le comité sortant notamment le directeur et son comptable ont détourné les derniers publics du personnel de l’IEM/KANANGA.Mais chose grave, pendant que le dossier est encore en justice, nous voyons ces messieurs rétournés ici avec un document signé par le chef de division ai de la santé sur instruction du CD de la fonction publique. C’est pour cette raison là que nous n’accepterons pas une telle bétise”, ont soutenu les membres du comité a.i. qui voient derrière cette situation, la main noire des autorités locales.

“Ces bourreaux nous disent qu’ils ont des soutiens politiques. Nous interpellons les autorités provinciales, ici nous réclamons nos droits, elles ne doivent pas jouer un tel rôle pour encourager les voleurs dans un État de droit. La communauté de l’IEM/KANANGA ne veut plus encore de ces gens, nous voulons continuer sous la direction du comité ad intérim”, ont-ils conclu.

Jean Claude Ngalamulume wa Bakamubia.

 10 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *