Kananga : les hommes politiques congolais appelés à recourir au néo-leadership en vue de travailler pour l’intérêt général

Le directeur général de l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR), le professeur Laurent Kadiebue a donné sa voix au chapitre sur le type de leadership en République Démocratique du Congo, au cours d’une interview qu’il a accordée à Infoslive.cd.

Kadiebue Tshidjika s’insurge contre les leaders d’opinion actuels qui, selon lui, sont caractérisés par l’égocentrisme. “Les leaders actuels se comportent d’une manière individualiste, l’on veut être partout, député, ministre, sénateur, chef d’entreprise, professeur, ce sont des gens qui travaillent dans l’intérêt individualiste”, s’est-il indigné .

Il explique par ailleurs que le leadership est une manière de diriger qui est soit individualiste ou collective et un leader c’est quelqu’un qui dirige les autres. Ce professeur d’université propose un type de leadership ancien, insipiré des ancêtres negro africains, qui tirent son origine de l’Égypte antique. Laurent Kadiebue appelle le néo leadership, la combinaison des leaderships ancien et nouveau dont les qualités sont appréciables.

Kadiebue demande aux jeunes aspirant d’apprendre beaucoup à travers le travail, les études, etc.
“Évidemment le leadership est un phénomène naturel. Parmi les jeunes, il y a des leaders mais pour devenir un véritable leader sociopolitique, je crois qu’il faut y mettre un peu de temps, d’expériences et surtout beaucoup de savoir-faire”, a conclu le Professeur.

Depuis Kananga, Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

 90 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *