Kananga/Fixation des frais scolaires :Véritable bras de fer entre l’UPEPAC et le PROVED

L’union des promoteurs des écoles privées agréées au Congo(UPEPAC) va en guerre contre la décision du directeur provincial de l’EPST Kasaï Central 1 à propos des propositions des frais scolaires pour l’année 2020-2021.

Le coordonnateur de cette ASBL au Kasaï Central n’a pas bien digéré le rejet des propositions de ses pairs par le PROVED Léon Tosuesue pour des raisons qu’il qualifie fallacieuses.

Joseph Katuala est sorti peu avant la fin de la réunion convoquée par le proved avec colère après le rejet sans débat de son canevas.
Katuala Batampi regrette du fait que son hôte n’a pas pris connaissance de la lettre lui adressée il y a plus d’une semaine.
” Le proved n’est pas technicien, il n’avait même pas notre lettre, il me demande de lire alors que lui gardait sa copie.Imaginez-vous si j’avais oublié. Il ne veut pas le développement du secteur de l’enseignement. Depuis qu’il est là, aucune innovation, toujours des conflits inutiles. Il rejette ma lettre sans motif valable alors qu’on a pris grand temps avec mes camarades pour l’élaborer ? ” s’est-il interrogé.
Avant de poursuivre:” nous n’allons pas accepter un tel arrêté. Nous revolterons les parents, les autorités doivent nous aider dans ce secteur, le niveau de l’enseignement est au rabais, que du népotisme, tribalisme et favoritisme.”

Qu’est ce qui divise ces deux acteurs éducatifs?

Le proved Léon Tosuesue explique que la circulaire du ministre de l’EPST exigeait le canevas des propositions des frais scolaires des écoles privées agréées, consigné par les trois associations sectorielles connues. Chose qui n’a pas été le cas dans la démarche de l’UPEPAC. ” Il y a trois corporations des écoles privées ; lui n’est pas président des présidents pour engager toutes les associations. Il n’en a pas qualité. Pourquoi les gens aiment toujours le désordre, ce n’est pas ce que le ministre a dit dans sa lettre”, presice-t-il.

De son côté, le président de l’UPEPAC confirme le consentement des responsables des autres associations qui, selon lui, étaient empêché lors de la réunion préparatoire de l’année scolaire, tenue en date du 06 octobre 2020. ” Les autres camarades ont accepté nos recommandations, tous étaient invités mais ne s’étaient pas présentés. Que cherche réellement Monsieur Tosuesue car les gens qu’ils évoquent ici n’ont jamais répondu à ses réunions ”

Retenons que les promoteurs des institutions privées de la province du Kasaï Central ne veulent pas encore oeuvrer en ordre dispersé. Pour ce faire, ils ont voulu que leurs frais scolaires doivent être promulgués par l’autorité provinciale via le proved, chose qui est loin d’être matérialisée cette année avec la gaguere actuelle.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Kananga

 137 vues,  4 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *