JM de la philosophie : “C’est une matière qui permet d’avoir un esprit critique”, explique le professeur Mazarin Mfuamba

Professeur des Universités de la région du Kasaï, Mazarin Mfuamba a échangé avec Infoslive.cd sur le bien-fondé de la philosophie à propos du troisième jeudi du mois de novembre dédié à la philosophie.

Ce philosophe explique que la philosophie offre des outils conceptuels et pracelogiques à la population dans le secteur de l’enseignement. Pour lui, cette discipline d’éducation forme toutes les matières qui entrent dans la vie sociale, politique, économique et le bien-vivre dans la communauté.
“La philosophie est une discipline d’enseignement, c’est pour cela que les philosophes dès le début ont crée des écoles pour transmettre les connaissances sur la nature. Les présocratiques ont créé des écoles plusieurs siècles avant Jésus
-Christ pour ramifier les sciences exactes comme l’astronomie, la géométrie, la mathématique, la chimie etc. Socrate lui-même quand il est arrivé, il a expliqué aux jeunes comment faire pour bien vivre dans la société . A ceux qui se croyaient, il conseillait d’être humbles. Après Socrate, il y a eu Aristote et Platon qui ont créé aussi des écoles pour faire comprendre la réalité aux générations à venir “, soutient-il.

Pour Mazarin Mfuamba, tout celui qui participe à la compréhension, explication et transmission des faits sociaux est dans la sphère des philosophes quelque soit son domaine.

Dans la vie courante, la philosophie donne sa part dans la paix. Ce professeur de l’Université de Kananga révèle que le philosophe dans la société joue le rôle d’un éclaireur où d’étoile qu’il faut suivre pour pouvoir aller de l’avant ;d’où son appel aux parents de saisir l’opportunité en inscrivant leurs enfants au département de philosophie à l’upkan

“Depuis un moment, on a essayé de mettre de côté les philosophes, vous voyez menant ce qui se passe dans le pays. Il n’y a pas assez de lumière parcequ’on a négligé la philosophie. Il ne faut pas abandonner la politique aux politiciens, constitutionnalistes et juristes, ça va nous embrouiller. Il nous faut imprimer la culture de philosophie C’est-à-dire avoir des philosophes politiciens, juristes, avocats… vous verrez que nos communautés vont se développer et la démocratie va marcher et nous aurons un Congo émergent ”

Signalons que cette année, le thème retenu pour la célébration de la journée mondiale de la philosophie, jeudi 19 novembre, c’est ” la philosophie et l’éducation”

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Kananga

 132 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *