Ituri : Ouverture  à Bunia de la conférence et prière pour la paix

Le gouverneur intérimaire de l’Ituri, Martin Shalo Dudu, a ouvert à l’église CE 39, la conférence et la prière pour la paix, en présence des sous officiers généraux et supérieurs des FARDC et de la PNC ainsi que les serviteurs de Dieu venus de toutes les composantes confessionnelles.

Selon les organisateurs de cette activité, pendant deux jours dont une journée consacrée à l’intercession pour la paix en RDC en général et la province de l’Ituri en particulier, il sera question d’implorer la miséricorde de Dieu.

Dans son introduction, le Commandant de la 3ème Zone de Défense, le Lieutenant général Philémon Yav a indiqué que la sécurité est une chose qui nous préoccupe tous les jours, et c’est pourquoi nous venons devant Dieu qui est l’Eternel des Armées pour qu’il ramène la paix, car, ajoute-t-il, à nous de combattre physiquement pour arrêter les criminels et aux serviteurs de Dieu de combattre spirituellement pour neutraliser les forces sataniques.

Le gouverneur intérimaire a présenté la situation socio- sécuritaire de l’Ituri axée sur cinq approches avec des acteurs identifiés sur le terrain, des objectifs attendus, les 3 territoires durement affectés par l’insécurité à savoir Djugu, Irumu et Mambasa dont les conséquences collatérales ne sont pas à démontrer, émaillées des actes de violence, tueries massives, pillages du bétail et destruction des édifices publics.

Pour les 5 approches énumérées, l’autorité provinciale a cité l’Armée, la police, l’ANR, leurs exploits sur le champ des opérations en dépit des critiques acerbes provenant des mauvaises langues et autres tireurs de ficelles ; le gouvernement provincial et les communautés de l’Ituri, au travers plusieurs actions menées sous l’impulsion du gouverneur Jean Bamanisa Saïdi entre autres la sensibilisation de la population pour la recherche de la paix, l’exhortant à la désolidarisation avec les malfrats en les dénonçant, dans l’objectif de mettre ces derniers hors d’état de nuire, en vue d’une cohabitation pacifique, a-t-il dit.

Pour Shalo Dudu, la cinquième approche revient aux serviteurs de Dieu, les invitant à s’engager résolument dans cette mission pour mettre fin à la communautarisation des problèmes en Ituri, pour laquelle le gouvernement provincial n’a pas encore réussi, du fait de son impact largement négatif, et c’est le spirituel qui doit jouer son rôle pour persuader les communautés à l’unité, avant de présenter ses félicitations aux communautés de deux territoires de l’Ituri pour leur résistance contre les groupes armés et la non implication dans la rébellion, notamment Mahagi et Aru, a-t-il fait savoir.

La présence du Commandant de la 3ème Zone de Défense a été d’un apport réconfortant avant de se rendre à Beni en mission d’inspection des troupes engagées sur le front, rapporte-t-on.

Le thème central retenu pour cette conférence s’intitule : ” Le peuple Iturien crie à Dieu pour la paix ” tiré du livre de 2 chroniques 7:14, où les serviteurs de Dieu ayant pris part à cette conférence vont développer le sous-thème qui définit le rôle prophétique de l’église pendant la période difficile que traverse notre pays caractérisée par une crise multidimensionnelle qui secoue le monde entier, signale-t-on.

Jonas Mukonkole

 140 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :