Ituri : Célébration à Bunia de la 32ème édition de la Journée Mondiale du SIDA

La 32ème édition de la journée mondiale du SIDA 2020 était célébrée à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri sous le thème international intitulé : “‘ Solidarité mondiale et responsabilité partagée” et en RDC, le thème retenu est: “‘ Soyons solidaires et responsables pour vaincre le SIDA d’ici 2030″.

Dans son message, le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres a rappelé qu’en dépit de grands progrès réalisés, la crise liée aux SIDA reste d’actualité, ajoutant que la COVID-19 est venue nous rappeler brutalement les inégalités en matière de Santé touchent chacun et chacune d’entre nous, et que le péril de l’un est le péril de tous.

Et de renchérir : ” les enseignements tirés de la lutte contre le VIH peuvent être très utiles dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, et pour mettre fin au SIDA et vaincre la COVID-19, nous devons éliminer la stigmatisation et la discrimination, place l’être humain au coeur de notre action en prenant des mesures axées sur les droits humains en tenant compte des questions du genre.

A cette occasion, l’Union Congolaise des Organisations des Personnes vivant avec le VIH (UCOP+), Coordination provinciale de l’Ituri a adressé quelques recommandations au gouvernement de la RDC entre autres, de pouvoir multiplier les efforts visant à stabiliser et à pacifier l’Ituri en faveur d’une lutte efficace et performante contre le VIH/SIDA au travers des axes de la prévention, de la prise en charge et de l’atténuation de l’impact.

Par ailleurs, le Secrétaire Exécutif provincial de PNMLS en Ituri, Dr Michel Mbuyu Kalume a défini le thème : ” Solidarité mondiale et responsabilité partagée” retenu au niveau international pour la journée mondiale du SIDA, soulignant que ce thème est la nécessité de mettre fin aux pandémies concomitantes, celles du VIH et de la COVID-19, lequel thème le gouvernement de la RDC, adhère pleinement au travers du Secrétariat Exécutif National du PNMLS, dont le pays s’est fixé comme objectif d’éliminer l’épidémie du SIDA d’ici 2030, et avec comme objectif intermédiaire d’accélérer la réponse nationale d’ici la fin 2020.

De son côté, le ministre provincial de l’EPST, Jean-Vianney Jalmoro, assumant l’intérim de son collègue en charge de la Santé en mission et représentant l’autorité provinciale, a indiqué que cette crise nous réveille de notre sommeil, car elle nous invite à adopter un regard neuf, à agir mieux et ensemble, c’est-à-dire savoir que certains aspects de l’éradication du VIH/SIDA en tant que menace sur la santé publique dépendent de la riposte contre la COVID-19, raison pour laquelle, le VIH et la COVID-19 doivent bénéficier de financements exhaustifs pour éviter la perte massive de vies humaines, a-t-il fait savoir.

La province de l’Ituri est l’une des provinces dont le taux de prévalence du VIH/SIDA a atteint 5%, rapporte-t-on.

Jonas Mukonkole

 80 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :