Gratuité de l’éducation à Kinshasa, Une centaine d’élèves chez Augustin Kabuya pour réclamer l’effectivité

Le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi, Augustin Kabuya, a eu des visiteurs surprises à la permanence du parti, Mercredi 23 Octobre, aux alentours de 15h00′, rapportent nos confrères de liberté plus.

Il s’agit d’une centaine d’élèves de l’école Saint-Jean Bosco, une école conventionnée Catholique, située dans la commune de Barumbu, venus dénoncer la non effectivité de la gratuité de l’éducation de base dans leur école, spécialement au niveau des classes des 7ième et 8ième primaires.

Malgré les menaces d’être frappés de mesure de renvoie, ces élèves ont fait le pied de Barumbu jusqu’au siège de la famille politique du Chef de l’État pour faire parvenir leur doléance, indique notre source.

Saisi par ses collaborateurs, le Secrétaire Général, Augustin Kabuya, est sorti de son bureau et s’est entretenu avec ces enfants qui scandaient : ” Nous voulons la gratuité, Félix, papa alobaki le peuple d’abord”.

L’un des élèves a pris la parole en déclarant ce qui suit : « On nous a demandé de payer 260$ pour les frais scolaires. On ne paie pas nos enseignants et nous sommes chassés de l’école. Nous déplorons ce comportement. C’est pourquoi nous sommes venus ici chercher la solution, car, le Chef de l’État a promis la gratuité de l’enseignement jusqu’au niveau des 7ème et 8ème primaires».

«Je vous remercie pour votre présence ici. Mais, vous devez savoir, chers enfants que nous, en tant que parti politique, notre responsabilité est limitée concernant le fonctionnement des affaires de l’État. Néanmoins, la gratuité de l’enseignement de base est irréversible. Aucune école ne peut saboter la loi fondamentale”, a déclaré le Secrétaire général du Parti présidentiel.

Pour faire avancer très rapidement les choses, Augustin Kabuya a téléphoné, séance tenante, le vice-ministre de l’EPSP, Didier Bidimbu pour lui soumettre cette affaire. Ce dernier a immédiatement accepté d’accorder une réception à ces élèves en vue de s’imprégner de ce dossier et donner des éventuelles solutions.

Augustin Kabuya a ensuite ordonné la location de 3 bus esprits de vie et une voiture pour les acheminer au ministère de l’EPSP sous la direction de certains cadres de l’UDPS, dont le Secrétaire national Simon Kalenga.


M Made

 8 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *