Flash: Dernier jour des consultations, Joseph KABILA s’agenouille devant Félix TSHISEKEDI!

Des sources proches de la présidence de la République, il nous revient qu’après avoir appris la clôture des consultations pour ce mardi 24 novembre 2020, Joseph Kabila, après avoir boudé et interdit aux siens de répondre aux invitations du Président de la République, a envoyé ses proches dont le Professeur Lumanu auprès des certains collaborateurs de ce dernier, pour solliciter une ultime audience dans l’espoir de sauver la coalition.

Ce dernier recours de l’homme de Kingakati se fait après plusieurs et infructueux contacts diplomatiques diligentés par ce dernier auprès de certains chefs d’états d’Afrique qui ont décliné les avances de l’ancien Chef de l’Etat Congolais.

Face à l’insistance de ses collaborateurs, Félix Tshisekedi a finalement accepté de prolonger d’un jour, les consultations pour accorder l’audience non pas à son ancien partenaire de la coalition FCC-CACH mais à certains partis politiques dont le PPRD et d’autres.

Ainsi, les ouailles de Joseph Kabila seront reçu dans la foulée, ce mercredi 25 novembre 2020, à côté d’autres partis politiques comme l’UDPS, l’AR de Delly Sesanga et d’autres personnalités politiques.

Les proches de Félix Tshisekedi affirment que tout ce monde sera reçu comme partis ou regroupements politiques et non comme FCC.

Il nous revient, en outre, que la démarche de Joseph Kabila tend à se crédibiliser face à l’opinion et faire croire aux députés du FCC qu’il contrôle encore la situation.

Au FCC, certains caciques à la manœuvre disent que la démarche vise à solliciter une seconde chance en faveur de la coalition FCC-CACH que le Chef de l’Etat ne veut plus entendre parler. Ainsi ont-ils laisser entendre, sans convaincre, que l’homme de Kingakati est prêt à faire des grandes concessions pour sauver son alliance diabolique avec le fils de Sphinx de Limete. Cependant, à la Présidence de la République on dit que quelles que soient les plaintes du FCC et ses propositions, on ne voit pas comment Félix Tshisekedi peut faire marche en arrière après avoir suscité autant d’espoir dans la population qui ne jure que par la dissolution de ce monstre de Coalition qui n’a fait que bloquer le pays près de deux ans maintenant.

Un proche du Président qui a requis l’anonymat a laissé fuiter que près de 97% des personnes consultées se sont prononcées contre la Coalition tout en suggérant au Chef de l’Etat de recomposer la majorité ou alors dans l’impossible, dissoudre le parlement. Il a estimé que connaissant son Chef, ce dernier va suivre la volonté populaire qui s’est clairement dégagée.

Ainsi, avant la fin de cette semaine, Félix Tshisekedi va annoncer des mesures graves qui n’épargneront aucune piste. De plus en plus, la piste de dissolution du parlement est envisagée et soutenu par plusieurs proches du Président qui ont même déjà envisagé des scénarios quant à ce.

A titre de rappel, c’est depuis le 2 septembre 2020 que le Chef de l’Etat congolais avait amorcé les consultations en vue de recueillir les avis des couches sociales les significatives sur la gestion du pays sous la coalition.

Infoslive.cd

 5,863 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :