EPST: Séquestrés durant plus de 30 jours à BIBWA, les membres de l’intersyndicale des syndicats des enseignants était en sit-in ce jeudi pour réclamer l’ouverture des travaux.

C’est une scène déshonorante qui est vécue par les leaders des syndicats membres de l’intersyndicale de l’EPST.

En effet, c’est depuis la veille de la rentrée scolaire 2020-2021, que ces derniers ont été conviés par le gouvernement via le ministère de l’EPST à prendre part aux aux pourparler en vue de travailler sur la transposition des grades des enseignants et évaluer l’accord de BIBWA signé en 2019. Chose étonnante, plus de trente jours après, ces représentants des enseignants sont restés internés à BIBWA sans savoir à quand va s’ouvrir les travaux, entre temps, la situation s’empire dans les environs.

Interviewé par infoslive.cd, Godefroid Matondo, porte parole ai de l’intersyndicale précise que le sit-in de ce jour devant la primature, consiste à faire pression auprès du Chef du gouvernement en vue de son implication pour la tenue de ces assises très salutaires pour l’éducation des enfants.

Il faut signaler selon certaines sources que les enseignants risquent de déclancher une grève générale si aucune précaution n’est prise par le gouvernement en vue de répondre favorablement à leurs revendications.

Benoît Mudiayi

 143 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *