Élection au suffrage indirect : Que Ngoyi Kasanji garde ses illusions, dixit Jacques Ndjoli

Une autre réaction à la sortie médiatique du député FCC Ngoyi Kasanji est celle de Jacques Ndjoli, député national et inspecteur au Mouvement de Libération du Congo (MLC). Interrogé par Top Congo FM, Il rejette en bloc cette démarche.

“Faire élire le Chef de l’Etat par 2 chambres dont la légitimité est contestée et contestable est inacceptable”, a dit cet ancien membre du bureau de la CENI.

A lui d’ajouter : “Le FCC veut instaurer la corruption à grande échelle.
Que Ngoy Kasanji garde ses illusions”, a-t-il souligné.

Ce haut cadre du MLC de Jean Pierre Bemba, trouve “fallacieux” l’argument de manque de moyens.
“Je suis mieux placé pour vous dire que l’élection de 2011 étaient plus coûteuse”, a déclaré Jacques Ndjoli pour qui il faut d’ailleurs “revenir à l’élection présidentielle à 2 tours”.

TN.

 9 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *