Défense des droits catégoriels en RDC, Les membres de la CNDH participent à l’atelier de renforcement des capacités

Pour mieux défendre les Droits catégoriels, les membres, cadres et agents de la Commission Nationale des Droits de l’Homme CNDH, participent du 19 au 20 novembre 2019 à un atelier de renforcement des capacités qui sur les droits catégoriels se tient à Kinshasa en la salle des conférences de la cathédrale notre Dame de Fatima.

Organisé avec l’appui du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme BCNUDH, cet atelier vise à mieux outiller les cadres et agents de la CNDH dans la conception, la planification et la mise en œuvre des activités.

En effet, compte tenu du caractère indivisible et indépendant des droits de l’homme, il est important pour la CNDH d’assurer à la population une protection et une promotion intégrales des tous les droits reconnus par les instruments internationaux, régionaux et nationaux, sans hiérarchiser, ni prioriser, ni dissocier les droits de l’homme qu’ils soient des individus ou les droits collectifs, précise Monsieur Raphael YOHO, Coordonnateur de l’Unité de Renforcement Institutionnel et Réforme du BCNUDH.

Dans son allocution d’ouverture de cet atelier, le Président de la CNDH, Me MWAMBA MUSHIKONKE Mwamus, reste convaincu qu’à l’issu de ces assises, la capacité de cette institution en charge de la promotion et de la protection des droits de l’homme sera renforcée, vu la qualité des intervenants et des thèmes qui y seront développés.

Benoît Mudiayi

 7 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *