Crise Institutionnelle au Kongo Central, Me Belinda LUNTADILA, Rapporteur de la CNDH a reçu le Consortium des femmes de cette province

La Problématique de la gestion de la Province du Kongo Central était au centre d’une rencontre ce lundi 18 novembre 2019, entre le Rapporteur de la CNDH,  Me Belinda LUNTADILA NZUZI et la délégation du consortium des femmes de cette province conduite par Madame Chantal MALAMBA.

En effet, la province du  Kongo Central traverse depuis le mois d’octobre dernier une crise sur le plan politique et social à cause d’un scandale sexuel qui a impliqué les hautes autorités de la province. Depuis lors, les institutions provinciales peinent à fonctionner normalement, selon Madame Chantal MALAMBA,porteuse d’un message de plaidoyer des femmes du Kongo Central auprès des institutions de l’Etat au niveau de Kinshasa.

Ces femmes sollicitent l’implication de toutes les institutions de l’Etat à Kinshasa et en particulier celle de la CNDH, en vue du rétablissement de l’ordre au niveau de la province. A en croire ces femmes, étant donné que les personnes qui étaient impliqués dans ce scandale sexuel sont devenues non seulement un problème mais aussi une honte pour la province, il est souhaitable qu’une nouvelle équipe dirigeante de la province soit mise en place.

Ces dernières souhaitent qu’une femme compétente puisse prendre la tête de la province.

Très attentive à ce cri de cœur des femmes de la province du Kongo Central, Me Belinda LUNTADILA a, en sa double qualité du Rapporteur de la CNDH et de né kongo, promis de transmettre cette demande au Président de la CNDH en vue de l’implication de cette institution dans ce plaidoyer pour une solution définitive.Et que la Province reprenne son climat de paix.

Benoit MUDIAYI

 11 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *