RDC/Campagne de 16 Jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, l’ONG R2Congo genre et développement ensemble avec d’autres organisations sensibilise sur les violences domestiques

Lancée depuis le 25 novembre, la campagne de 16 jour d’activisme contre les violences faites à la femme se poursuit sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. C’est dans ce cadre que, l’ONG R2Congo genre et développement ensemble avec d’autres associations a réuni le mardi 01er. Décembre dans la salle polyvalente du Ministère du Genre, Famille et Enfant, une cinquantaine des femmes issues de différentes organisations pour les sensibiliser sur les violences domestiques.

D’entrée de jeu, la secrétaire générale du R2Cogo Madame Leticia MUNDELE a brossé l’historique de la commémoration de 16 jours d’activisme contre les violences faites à la femme qui tire ces origines depuis 1991 par des activistes du premier institut national pour le leadership des femmes. La secrétaire General du R2Congo a en outre présenté quelques réalisations de son organisation dans le cadre de la lutte contre les violences domestiques notamment la mise en place d’une clinique juridique ou sont organisées des consultations juridiques gratuites.

Présente à cette séance de sensibilisation entant que Rapporteur et représentante des droits spécifiques des femmes à la Commission Nationale des Droits de l’Homme, CNDH, Me. Belinda LUNTADILA a dans son échange avec les participants invités toute la population de briser le silence pour dénoncer d’une part les violences domestique et d’autre part, se rendre auprès de la CNDH avec toutes leurs plaintes en vue de leur accompagnement.

L’union faisant la force, notez que ces organisations de défense des droits humains en général et des droits spécifiques des femmes, en particulier 11 au total, ont autofinancé cette activité de sensibilisation pour échanger sur les violences domestiques en RDC.

Mme.la Ministre d’Etat, Ministre du Genre Famille et Enfant, représentée par Mme.la Secrétaire Générale, a ouvert ladite journée en présence de Mesdames le Rapporteur et la Commissaire en charge des personnes avec handicap et autres personnes vulnérables de la CNDH RDC.

Des échanges fructueux ont ressorti pour une vulgarisation accrue par chaque participant, chacun dans son milieu de vie pour lutter contre les violences domestiques.

Benoit Mudiayi

 82 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :