Attendu à Mbujimayi, le gouverneur du Sankuru Joseph Mukumadi décline l’invitation de l’Auditorat Militaire Supérieur

On l’attendait ce lundi 14 Septembre à Mbujimayi, mais il n’a pas répondu à l’invitation de l’Auditorat Militaire Supérieur du Kasaï-Oriental.

Le gouverneur de la province du Sankuru ne s’est pas déplacé vers Mbujimayi où se trouve établi le siège du parquet militaire.

Le gouverneur Joseph Mukumadi mis en cause dans une affaire de torture, devrait être auditionné sur cet acte infligé à deux journalistes de Lodja.

C’est l’ONG JED, journalistes en danger qui a porté plainte contre lui.
Cette Organisation juge inhumain et même dégradant, le traitement que ce gouverneur et le Commandant du bataillon FARDC en poste à Lodja ont fait subir aux deux confrères de la Radio Losanganya.

Malgré qu’il ait décliné l’invitation du parquet, l’affaire n’est pas close pour autant. Selon un magistrat militaire qui a requis l’anonymat, l’Auditorat Militaire doit à présent émettre un mandat d’amener contre Joseph Mukumadi.
Idem pour le colonel Kalala, commandant des FARDC à Lodja, en fuite à Lusambo.

Notre source rassure de la détérmination de l’Auditorat Militaire Supérieur du Kasaï Oriental à poursuivre tous les auteurs présumés des infractions commises dans la province du Sankuru.

Franck Mbambi

 6 vues,  1 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *