AccueilLa Une24ème session de la CEEAC: Le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI demande à ses...

24ème session de la CEEAC: Le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI demande à ses pairs de sanctionner le Rwanda

Published on

Kinshasa, samedi 9 mars ( Cellcom présidentielle / GKK)

Arrivé ce samedi matin à Malabo (Guinée Équatoriale), le Président Félix Tshisekedi participe à la 24ème session de la réunion des Chefs d’État et de gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale ( CEEAC) ouverte au Centre International SIPOPO.

Les Chefs d’État et de gouvernement des 11 pays membres participent à cette session placée sous le thème: « la CEEAC à la croisée des chemins vers la consolidation et la réforme pour relever les défis de l’intégration régionale en Afrique Centrale ».

Parmi les questions d’actualité qui seront débattues par les dirigeants de cette organisation sous-régionale figurent notamment la crise sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), le rapport de la médiation de la RDC au Tchad et la proposition de la réforme avec la création de la cour de justice communautaire.

Au cours de la session ministérielle, la partie congolaise conduite par le vice-Premier ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula a « invité les Africains en général et la CEEAC
en particulier à éviter la langue de bois, l’équilibrisme diplomatique » au sujet de la situation dans l’Est de la RDC.

Pour la délégation congolaise , « il faut construire des perspectives efficaces et rassurantes de règlement de la crise de l’Est, aux multiples conséquences dévastatrices pour l’avenir de la Région et de ses populations », a fait savoir Christiphe Lutundula.

« Les dirigeants du Rwanda doivent cesser d’abuser de la bonne foi de la Communauté internationale et d’exploiter la tragédie du génocide rwandais dénoncée par tous, qu’ils ont transformée en fonds de commerce politique cyniquement », a rapporté le VPM Lutundula, qui a ajouté que « C’est sur cette toile de fond, considérant les évidences, que le Gouvernement congolais propose le schéma de sortie de crise ci-après par la voie diplomatique :

  1. Dialogue entre le Gouvernement de la RDC et celui du Rwanda et non avec le M23 ;
  2. Condamner clairement et sanctionner le Rwanda pour son agression contre la République Démocratique du Congo en violation flagrante du droit international et de tous les instruments juridiques de l’Union africaines, qui régissent les relations entre ses États membres ».

Au terme de ce sommet, le Président de la République de Guinée Équatoriale et hôte du sommet Theodoro Obiang Nguema Mbasogo va prendre la gestion tournante de la CEEAC.

Pour rappel, en raison des événements politiques ayant porté le Général Brice Oligui Nguema à la tête de la République gabonaise, le siège de la CEEAC a été transferé provisoirement de Libreville à Malabo.

Derniers articles

RDC : l’ONIP lance la formation du personnel avant le démarrage de l’identification des masses à partir du 01 mai prochain

L'Office national d'identification de la population (ONIP) a lancé, ce mardi, à Kinshasa, une...

RDC/Urgent: Vital Kamerhe designé candidat de l’USN à la Présidence de l’Assemblée Nationale

Sur 372 députés votants, 107 ont voté le President de l'Union pour la Nation...

Plaidoyer pour la libération des enfants en conflit avec la loi : la CNDH-RDC sollicite l’implication de 1ère présidente de la Cour d’appel de...

Kinshasa, le 23 avril 2024 La Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) de la...

More like this

RDC : l’ONIP lance la formation du personnel avant le démarrage de l’identification des masses à partir du 01 mai prochain

L'Office national d'identification de la population (ONIP) a lancé, ce mardi, à Kinshasa, une...

RDC/Urgent: Vital Kamerhe designé candidat de l’USN à la Présidence de l’Assemblée Nationale

Sur 372 députés votants, 107 ont voté le President de l'Union pour la Nation...

Plaidoyer pour la libération des enfants en conflit avec la loi : la CNDH-RDC sollicite l’implication de 1ère présidente de la Cour d’appel de...

Kinshasa, le 23 avril 2024 La Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) de la...