Latest Posts

Dossier Hôtel de ville de Kinshasa/ Après son orgueil, Gentiny NGOBILA finit par s’agenouiller auprès du VPM de l’intérieur( Correspondance)

Dans une correspondance du 19 janvier dernier, adressée au Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, Gentiny Ngobila Mbaka, gouverneur de la ville province de Kinshasa, sollicite la levée de la suspension. Un mea culpa auprès du VPM de l’intérieur.

D’abord, Gentiny Ngobila parle, dans sa correspondance, des accusations fallacieuses contre sa personne.

« En effet, toutes les accusations portées contre moi et contenues dans le communiqué de presse de la CENI dont fraude, vandalisme de matériel électoral et détention illégale de DEV sont fausses et la CENI n’a aucune preuve matérielle pouvant soutenir ces accusations contre ma personne. Je n’ai jamais organisé une fraude, car je suis aimé par la population de la ville de Kinshasa et celle de la circonscription de Funa en particulier “, dit-il dans sa lettre de recours au patron de la territoriale en RDC, Peter Kazadi.

Et de poursuivre :

“En ma qualité de gouverneur, comment aurais-je vandalisé les matériels de la. CENI alors que je suis dans l’obligation de les protéger et apporter à la dite CENI mon soutien sur le plan sécuritaire. L’accusation selon laquelle je disposais d’un dispositif électronique de vote n’est que l’œuvre des personnes qui ne cessent de me combattre politiquement. Qui m’aurait donné ce DEV? Et en avoir pour quelle fin”, s’interroge Gentiny Ngobila Mbaka.

Avant de finir sa lettre, il fait son mea culpa.

“Excellence Monsieur le Vice-Premier ministre, je me bats avec des personnes qui n’aiment pas le développement et l’avancement de la ville province de Kinshasa. Ils n’arrêteront jamais de m’accuser à chaque fois qu’ils ont l’occasion. ..Je sollicite la levée de la mesure contenue dans le message télégramme du 11 janvier 2024 afin de me permettre de continuer à présider sur la destinée de la ville à l’aube de la fin de mon mandat », a-t-il conclu.

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur, Peter Kazadi avait, sur base des accusations portées contre certains gouverneurs dont celui de Kinshasa, Équateur et Mongala, pris des mesures Conservatoires en accordant l’intérim aux vice-gouverneurs en attendant de tirer au clair toutes ces accusations de fraude et vandalisme.

Infoslive/ Presse Minintérieur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss