AccueilLa UneDésignation du candidat commun de l'opposition en Afrique du sud: Matin Fayulu...

Désignation du candidat commun de l’opposition en Afrique du sud: Matin Fayulu Out!

Published on

L’opposition rd-congolaise, à la veille de la campagne électorale pour les élections du 20 décembre prochain. Au terme des travaux des délégués de cinq leaders de l’opposition, en Afrique du Sud, une coalition voit le jour. Contre toute attente, sans Martin Fayulu. Ce dernier aurait refusé de s’inscrire dans la logique des autres leaders de l’opposition. Pour d’aucuns, cela était prévisible, au regard de la position tranchée du président de l’ECiDé -Engagement pour la Citoyenneté et le Développement-, qui s’était déjà autoproclamé candidat « unique » de l’opposition, avant même les discussions.
 
Une nouvelle coalition de l’opposition a vu le jour sans Martin Fayulu. Et ce, après les travaux tenus en Afrique du Sud entre les délégués de cinq leaders de l’opposition. Une grosse surprise, à la fois une vraie déception, pour ceux et celles qui espéraient voir un vrai bloc de l’opposition se constituer afin de faire face à Félix Tshisekedi, candidat à sa propre succession. 

Fin de suspense. Martin Fayulu va faire cavalier solitaire pour l’élection présidentielle prévue en fin de cette année. Le leader de l’Ecidé et candidat perdant à la dernière présidentielle a refusé de s’inscrire dans la logique des autres leaders de l’opposition. 

Cette nouvelle, estiment pas mal d’observateurs, n’est pas du tout une surprise, dès lors que la position du leader de l’Ecidé était restée tranchée avant et pendant les discussions de Pretoria. Un vrai malaise dans l’opposition d’autant que ce retrait du bloc peut réduire, d’une manière ou de l’autre, les chances de l’opposition. 

Un des derniers candidats à se prononcer pour la présidentielle de cette année, bien après un long suspense et un flou entretenu dans son propre parti politique, Martin Fayulu donne, à nouveau, de quoi s’interroger sur sa vraie position. Pour qui jouerait-il ? La question reste pendante.

« Congo Ya SIKA », la nouvelle coalition, est constitué de ces leaders : Denis Mukwege, Moïse Katumbi, Delly Sessanga et Matata Ponyo. 

Pour plusieurs observateurs, cette décision de Fayulu ouvre davantage un boulevard à Félix Tshisekedi, qui, avec sa famille politique, ne cesse de s’organiser pour un second mandat à la tête du pays.

Derniers articles

RDC : le Bureau du Sénat appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle...

RDC/ Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi a présidé le premier Conseil des Ministres du « Gouvernement Judith SUMINWA »

Kinshasa, vendredi 14 juin Ce vendredi 14 juin, le président de la République Felix...

Éducation Nationale et Nouvelle Citoyenneté : la Minétat Raïssa Malu prend officiellement ses fonctions et fixe le cap du travail dans son adresse aux...

La désormais Ministre d’Etat de l’Education et nouvelle citoyenneté Raissa MALU a pris officiellement...

RDC/Présidence: Anthony KINZO KAMOLE est le nouveau directeur de Cabinet du Chef de l’Etat

Aux termes d’une ordonnance présidentielle rendue publique ce jeudi à la RTNC, le président...

More like this

RDC : le Bureau du Sénat appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle...

RDC/ Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi a présidé le premier Conseil des Ministres du « Gouvernement Judith SUMINWA »

Kinshasa, vendredi 14 juin Ce vendredi 14 juin, le président de la République Felix...

Éducation Nationale et Nouvelle Citoyenneté : la Minétat Raïssa Malu prend officiellement ses fonctions et fixe le cap du travail dans son adresse aux...

La désormais Ministre d’Etat de l’Education et nouvelle citoyenneté Raissa MALU a pris officiellement...