AccueilLa UneRDC : Désormais, les malfaiteurs seront juger selon les instructions du Procureur...

RDC : Désormais, les malfaiteurs seront juger selon les instructions du Procureur général près la cour de cassation 

Published on

Les procureurs généraux ont été  instruits, le lundi 10 juillet, d’éclairer l’opinion sur les faits infractionnels d’actualité qui défraient la chronique, en RDC, lors d’une réunion organisée à leur intention par le Procureur général près la cour de cassation.

« Les procureurs généraux vont désormais commencer à faire régulièrement les rapports des faits saillants pour tout ce qui défraie la chronique, tout ce qui fait l’actualité et des mesures seront prises pour ça », a déclaré le premier avocat général de la République, Muniko Vunda.

« Il faudra que la presse soit édifiée sur le rôle que joue le parquet, pour éviter toute confusion et interprétation erronée. Désormais, le rôle du ministère public sera patent. Il sera dans la recherche constante des infractions, pour traduire les auteurs devant les juridictions compétentes », a-t-il précisé.

« C’est fini avec ce système. Désormais on va commencer à juger les malfaiteurs selon les instructions du procureur général près la cour de cassation comme il a été le cas avec les auteurs du kidnapping jugés en procédure de flagrance. Après le jugement lorsqu’on les envoie en prison, ce n’est plus le problème des magistrats. Plus rien ne sera comme avant. Il faut que les magistrats sortent de cette léthargie », a poursuivi le magistrat  Muniko Vunda.

« Vous étiez habitués à l’ancien système selon lequel les magistrats sont des ventres mous. On critique le magistrat et nous on dit : il a le droit de réserve, il ne peut pas réagir. Et les gens en profitent justement pour dire n’importe quoi sur les magistrats », a-t-il déploré.

Le premier avocat général de la République a fait savoir qu’un magistrat de l’office du procureur général près la cour de cassation sera délégué dans chaque parquet général, pour seconder les procureurs généraux.

Cette réunion fait suite à l’inspection que le procureur général près la cour de cassation avait effectué à l’inspection provinciale de la police ville de Kinshasa, après l’arrestation des kidnappeurs pour lesquels il a été décidé le déferlement devant la justice en procédure de flagrance.

Le procureur a tenu à ce que les magistrats soient informés sur un certain nombre des mesures prises à la suite des rumeurs propagées autour du procès de ces kidnappeurs.

ACP

Derniers articles

Situation des droits de l’homme à l’Est de la RDC: Une délégation de la CNDH conduite par la Commissaire Gisèle KAPINGA NTUMBA séjourne à...

Une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, CNDH, conduite par la...

Primature/ Une délégation mixte Gouvernement-Assemblée nationale attendue dans le Nord-Kivu pour voler au secours des déplacés de guerre

Kinshasa, le 27 février 2024 Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a échangé, ce mardi...

La Belgique apporte son soutien à la RDC et dénonce l’accord UE-Rwanda sur les minérais

On en sait un peu plus maintenant sur le contenu du tête-à-tête de ce...

More like this

Situation des droits de l’homme à l’Est de la RDC: Une délégation de la CNDH conduite par la Commissaire Gisèle KAPINGA NTUMBA séjourne à...

Une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, CNDH, conduite par la...

Primature/ Une délégation mixte Gouvernement-Assemblée nationale attendue dans le Nord-Kivu pour voler au secours des déplacés de guerre

Kinshasa, le 27 février 2024 Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a échangé, ce mardi...