AccueilLa UneRevisitation du contrat sino-congolais : le gouvernement appuie sur l’accélérateur

Revisitation du contrat sino-congolais : le gouvernement appuie sur l’accélérateur

Published on

voies ferrées, 31 hôpitaux de 150 lits et 145 centres médicaux. Le tout pour un montant estimé à 6,5 milliards de dollars et en échange de concessions minières en RDC et de prêts à l’État congolais.

Dans ce rapport, l’IGF a mis en avant des décaissements importants aux entreprises chinoises implantées en RDC, mais des investissements très faibles dans les infrastructures au profit du pays. Elle a noté plusieurs cas de déséquilibre dans l’accord qui ont été décrits comme « le contrat du siècle ». A titre d’illustration, l’IGF note ce qu’il considère comme un « petit investissement d’infrastructure »
Toujours selon le rapport, la Sicomines (Société sino-congolaise des mines), la coentreprise rassemblant la société minière publique congolaise Gécamines, et, pour 68% du capital, les firmes Sinohydro Corp et China Railway Group a mobilisé pendant 14 ans des financements d’un montant total de 4,471 milliards de dollars et n’a consacré que 822 millions de dollars au financement de travaux d’infrastructures, soit 18,38% du financement total mobilisé.

L’IGF évoque qu’il n’y a pas eu de surveillance sérieuse des investissements de ses partenaires chinois et des revenus générés par la coentreprise Sicomines. Dans le cadre de l’accord avec Sicomines, les investisseurs chinois se sont engagés à dépenser 3 milliards de dollars dans des projets d’infrastructure, mais l’IGF demande maintenant à la Chine d’investir 17 milliards de dollars supplémentaires pour rééquilibrer l’accord signé avec la RDC en 2008
Ont également pris part à cette réunion, les représentants du gouvernement dont Alexis Gisaro Muvuni, Ministre d’État, Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Rose Mutombo Kiese, Ministre d’État, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, et Elysé Bokumwana Maposo, vice-ministre du budget.

Aussi, il figurait des représentants de la Gécamines et ceux de la SICOMINES qui est une joint-venture sino-congolaise créée après la signature d’un accord entre les deux parties.

Derniers articles

Lomami : Investis le 8 juin dernier par ordonnance présidentielle, IRON VAN KALOMBO prends officiellement ses fonctions de gouverneur de province.

Le nouveau Gouverneur de la province de Lomami, Iron-Van Kalombo Musoko et le vice-gouverneur,...

Lomami : Nathan Ilunga Numbi déterminé à désenclaver le territoire de Kabinda sa base électorale.

Ancien gouverneur de la province de Lomami, actuellement élu national de Kabinda territoire, Nathan...

More like this

Lomami : Investis le 8 juin dernier par ordonnance présidentielle, IRON VAN KALOMBO prends officiellement ses fonctions de gouverneur de province.

Le nouveau Gouverneur de la province de Lomami, Iron-Van Kalombo Musoko et le vice-gouverneur,...