AccueilLa UneRDC/La Problématique de la création du Ministère de l'investissement en RDC: Patrick...

RDC/La Problématique de la création du Ministère de l’investissement en RDC: Patrick ONOYA s’adresse aux étudiants de l’UNIKIN

Published on

Le Président de l’ASBL Action FATSHI 2023, Monsieur Patrick ONOYA poursuit avec la sensibilisation sur la nécessité de la création d’un Ministère chargé spécialement d’investissements en RDC.
En effet, il ténu une conférence débat le samedi 12 novembre 2022 à l’université de Kinshasa à l’intention des étudiants est personnalités scientifiques de la faculté de l’économie.
Ce lobbyiste et stratège en investissement et chercheur en finance et technologie a jugé bon cette fois-ci de sortir du cadre politique pour venir dans le monde scientifique enfin d’enrichir la question des investissements en République Démocratique du Congo sur le plan scientifique.

Commencée à 11h dans le local 1 de la faculté des sciences de l’économie, cette conférence s’est ouverte par l’hymne national suivi de la projection d’une courte vidéo qui démontre comment le Nigeria a pu mettre en place une stratégie qui a révolutionné son économie, en mettant en place une classe des milliardaires.

Sur base des graphiques et histogrammes le professeur Patrick ONOYA a expliqué comment certains pays africains on connu une croissance économique exponentielle contrairement à celle de la RDC qui en a connue linéaire pour ne pas dire très déplorable.

C’est pourquoi Patrick ONOYA a exhorté les scientifiques à prendre courage en accepter l’échec et essayer de tenter de relever le défi.
Pour y parvenir, le président de l’ASBL Action FATSHI 2023 invite les Congolais à s’inspirer du model de croissance basé sur la création des effets de levier. Pour cet expert en investissement, ce qui influencence le model économique d’un pays c’est l’innovation, selon Joseph CHANPETER qui a défini cinq type d’innovation.

« Le model basé sur les infrastructures prôné par le gouvernement de la RDC est insuffisant,
la croissance économique est impulsée par le secteur privé contrairement à la RDC dont seul publique
impulse la croissance » a-t-il souligné.

Par ailleurs Patrick ONOYA préconise 4 effets de levier ou axes stratégiques qui peuvent amener le gouvernement à une croissance économique exponentielle, il s’agit notamment des leviers financier, Informationnel, humain et
Infrastructure

Selon lui, le gouvernement doit disponibiliser les informations fiables, détaillées et fondées à ce qui concerne le secteur d’investissement.
Le capital humain doit être formé à l’entrepreneuriat et doit sortir des modèles colonial.

Ainsi pour passer de la courbe linéaire à une courbe exponentielle, il faut agir de façon combinée selon le model qu’il a présenté.

C’est donc à cette dynamique qu’intervient la nécessité de la mise en place du Ministère des investissements en RDC.

Cet exposé suivi des échanges a permis aux étudiants et tout le corps scientifique présent à cette conférence, l’importance de la démarche de Patrick ONOYA, d’où ils ont promis leur soutien et accompagnement.

Rédaction

Derniers articles

RDC/Éducation Nationale : L’OMEP-RDC a echangé avec l’Ambassadeur de la République de Côte d’ivoire en RDC sur les initiatives à entreprendre par les deux...

Tête-à-tête ce vendredi 19 juillet 2024, entre le Président l'Organisation Mondiale pour l'Education Préscolaire...

More like this

RDC/Éducation Nationale : L’OMEP-RDC a echangé avec l’Ambassadeur de la République de Côte d’ivoire en RDC sur les initiatives à entreprendre par les deux...

Tête-à-tête ce vendredi 19 juillet 2024, entre le Président l'Organisation Mondiale pour l'Education Préscolaire...