Latest Posts

Conflit Teke-Yaka : Plus de 18 000 déplacés dans la province du Kwango

Au moins 18. 084 personnes ont fui les affrontements intercommunautaires entre les Teke et le Yaka, du 20 août au 9 septembre dernier, pour se réfugier dans cette du Kwango. c’est le nouveau bilan avancé par la société civile locale ce lundi 12 septembre.

Lucien Lufutu, président du cadre de concertation de la société civile du Kwango, qui a rendu public ce bilan, précise que « parmi ces déplacés il y a “7 529 hommes, 9 876 femmes, 964 enfants dont 285 enfants non accompagnés ».

Il ajoute qu’il n’y a pas toujours de site pour accueillir ces déplacés qui n’ont reçu aucune assistance.

Pour rappel, depuis  le début du mois d’août, la cité de Kwamouth, à une centaine de km de la capitale Kinshasa a été le théâtre de violents affrontements à l’arme blanche. Les membres de deux communautés congolaises en proie à un conflit de territoire sont à l’origine de ces violences. 

D’un coté, la communauté Teke, qui se considère comme originaire et propriétaire des villages situés le long du fleuve Congo sur une distance d’environ 200 kilomètres. De l’autre, la communauté Yaka venue s’installer après. 

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss