Latest Posts

RDC/Kasaï Central: Ouverture de l’atelier de vulgarisation et de mise en œuvre du plan provincial de lutte contre les VBG et du manuel des procédures opérationnelles standard.

C’est dans le souci d’impliquer tous les acteurs provinciaux impliqués dans la prévention et lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre, à s’approprier les résultats de la réforme du plan provincial de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) ainsi que le manuel des procédures opérationnelles standard (S.O.P) pour la prévention et la réponse aux VBG; qu’il se tient depuis ce vendredi 22 juillet 2022, dans la salle des conférences du complexe scolaire La Reconnaissance de Kananga au Kasaï Central, les travaux de l’atelier de vulgarisation du plan provincial de lutte contre les VBG et du Manuel des procédures opérationnelles standard (S.O.P) en sigle.

Bien accueillies par les autorités provinciales et la population locale, les S.O.P visent à favoriser l’adoption d’une même approche par toutes les structures qui interviennent dans ce domaine dans la prévention et la réponse aux VBG; et le plan provincial de lutte contre les VBG aide les organisations et les associations impliquées à œuvrer avec professionnalisme pour éradiquer ce fléau.
C’est l’organisation non gouvernementale dénommée « Femme main dans la main pour le développement intégral » (FMMDI) en sigle. D’après sa directrice-pays, Nathalie Kambala Luse, cette activité se tient dans le cadre du projet Justice – Autonomisation et Dignité de la femme et la jeune fille (JAD) en République Démocratique du Congo. Ce, dans le volet prévention que finance l’agence onusienne pour la population (UNFPA) .

L’ouverture de cet atelier a été présidée par la ministre provinciale en charge du genre, famille et enfants, Rose Kapinga. Dans sa prise de parole, elle a salué la tenue de cet atelier qui, a-t-elle déclaré, s’inscrit dans le strict respect du processus de la réforme engagé depuis 2018 par les acteurs sectoriels. « 

Ces présentes assises visent à combattre avec la dernière énergie et éliminer toutes les discriminations basées sur le genre en province et toute sorte des violences dont la femme centre africaine est victime tous les jours alors que l’Etat congolais est appelé à assurer sa protection et la promotion de ses droits conformément aux articles 14 et 15 de la constitution de notre pays tel que modifié à ce jour…La province a besoin des femmes et hommes engagés dans la lutte contre ces qui freine non seulement l’émancipation et l’autonomisation de la femme centre africaine mais aussi et surtout l’expose directement aux violences sexuelles et domestiques » , a-t-elle renchérit.

Par ailleurs, elle a rendu hommage aux autorités nationales et provinciales qui ne ménagent aucun effort vis-à-vis des méfaits constatés aujourd’hui de ce fléau. C’est ainsi qu’elle a appelé à capitaliser les matières qui feront l’essentiel de cet atelier avec assiduité afin de permettre à toute la population de s’en approprier.
Precisons que durant les deux jours de cet atelier, plusieurs thématiques seront expliquées aux participants notamment les techniques de plaidoyer et de monitoring, les mécanismes de référencement et contre référence correct des cas des VBG, la vulgarisation et la distribution des documents ci-haut cités.

Il sied de rappeler qu’il s’est tenu en mars 2022 un atelier régional sur la prévention et la réponse aux VBG, ayant réuni les acteurs de cinq (5)
provinces de l’espace Kasaï.

Jean Claude Ndungu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss