AccueilLa UneKasaï Central: L'Union sacrée Jean Pierre Kayembe mobilise la population à soutenir...

Kasaï Central: L’Union sacrée Jean Pierre Kayembe mobilise la population à soutenir Félix Tshisekedi et les fardc

Published on

Le député national Jean Pierre Kayembe Ilunga, membre de l’Union sacrée de la Nation, a sensibilisé les populations de la ville de Kananga chef-lieu de la province du Kasaï Central , à soutenir les éléments de l’armée congolaise au front à l’Est du pays et leur commandant suprême, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Dans ce moment particulier marqué par une vive tension entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda suite à l’agression de la partie orientale congolaise par le pays de Paul Kagame à travers le mouvement terroriste du M23, les appels au soutien des FARDC et des institutions de la République préoccupées au plus haut degré par cet événement macabre, se multiplient à travers le pays.

Profitant de ses vacances parlementaires à Kananga son fief électoral, le député national Jean Pierre Kayembe Ilunga était ce jeudi 07 juillet 2022 devant les différentes couches de la population locale lors d’une matinée politique dans l’enceinte de la salle Père Cambier.

L’élu de Kananga a laissé entendre que la situation de ses compatriotes de la partie orientale de la RDC doit être prise au sérieux par le peuple congolais, d’où son invite à la mobilisation tout azimuts des forces vives du Kasaï Central derrière le Président de la République, Félix Tshisekedi, qui ne ménage aucun effort pour la pacification du pays.

 » Comme vous l’aviez remarqué, je suis dans une tenue particulière. Nous sommes venus demander à la population centre kasaïenne de pouvoir soutenir le Président de la République et commandant suprême des FARDC et aussi nos vaillants soldats qui sont entrain de se battre à l’Est pour sauvegarder l’intégrité territoriale » a-t-il déclaré devant la presse.

Par la même occasion, il envisage œuvrer afin qu’un budget conséquent soit alloué aux forces de défense lors de la prochaine session de septembre.

 » Nous devons voter un budget conséquent pour pouvoir soutenir les FARDC la session prochaine de budget. Nous devons être conséquent et donner à nos vaillants militaires un budget afin qu’ils soient à l’aise pour qu’ils prestent avec professionnalisme. Non seulement les activités parlementaires, à la fin de chaque mois nous en tant que députés ; on prélève quelque-chose sur nos salaires en faveur des farc » a lâché le député Jean Pierre Kayembe.

Notons que plusieurs activités socio-culturelles ont fait la beauté de ces échanges avant, pendant et après, à la satisfaction de l’assistance.

Ngalamulume Ndungu

Derniers articles

RDC/ Appel d’offres : La CNDH recrute deux experts et deux chefs de départements👇

Offre pour le recrutement de deux experts Offre pour le recrutement de deux Chefs de...

EPST/ La complice du Ministre Tony MWABA, Madame la SG Christine NEPA NEPA KABALA suspendue de ses fonctions par le Vice-Premier Ministre de la...

D'après nos sources, Madame Christine NEPA NEPA KABALA Secrétaire Général à l'EPST qui avait...

RDC/Réaction après la nomination de Madame Judith SUMINWA au poste de la première Ministre : Les femmes Né Kongo s’expriment (Déclaration)

Alors que les Congolaises et Congolais s’y attendaient le moins, la nomination d'une femme...

Le Président Félix TSHISEKEDI à lancé la matinée de l’emploi de l’ONEM

Ce mercredi à Kinshasa, le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé la...

More like this

RDC/ Appel d’offres : La CNDH recrute deux experts et deux chefs de départements👇

Offre pour le recrutement de deux experts Offre pour le recrutement de deux Chefs de...

EPST/ La complice du Ministre Tony MWABA, Madame la SG Christine NEPA NEPA KABALA suspendue de ses fonctions par le Vice-Premier Ministre de la...

D'après nos sources, Madame Christine NEPA NEPA KABALA Secrétaire Général à l'EPST qui avait...

RDC/Réaction après la nomination de Madame Judith SUMINWA au poste de la première Ministre : Les femmes Né Kongo s’expriment (Déclaration)

Alors que les Congolaises et Congolais s’y attendaient le moins, la nomination d'une femme...